En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

J'accuse !

J'accuse !
 

Lettre ouverte à nos chers fournisseurs informatiques et télécoms.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Pholosis
    Pholosis     

    Dans presque tous les Secteurs de l’activité commerciale,
    Le problème se pose.
    * Trop souvent, l’investissement sur un produit qualifié « top » est onéreux en regard de sa piètre qualité.
    * Pour ma part, il y a longtemps que j’ai cessé d’essuyer les « Plâtres »
    de ces fabricants. (Il faut bien prendre conscience un jour de la « DUPERIE »
    dont les consommateurs sont victimes, n’est-ce pas ???)

    Bravo Mr. Mbida pour ce pied posé dans la « fourmilière » des fabricants.
    Aux consommateurs d'en PRENDRE maintenant CONSCIENCE.

    Cordialement.
    Philosis

  • badyraty
    badyraty     

    Je pense que les claviers informatiques sont plus vieux que ceux des téléphones! On pourrait aussi se demander pourquoi l'ordre des lettres n'est pas dans l'ordre alphabétique et est différent du standart anglosaxone, ça doit dater de la machine à écrire!
    Ce qui m'énerve le plus avec les claviers, ce sont ceux qui ne sont pas standart. Par exemple l'affreuse touche 'fn' apparue sur les ordinateurs portables, rarement utilisée et située à la place de la touche Control gauche, qui elle est très souvent utilisée pour les copier/coller et autres raccourcis clavier. C'est devenu depuis mon 1er critère d'achat!

    Un autre cas, mais typiquement français!
    Pourquoi en france certaines personnes de l'académie essayent de changer des abréviations en nom comun.

    Exemple : CDROM (compact disc read only memory) en cédérom
    Il aurrai d'ailleur fallut appeler CDROM, Disque Compact de Mémoire à Lecture Seule, soit décéhaimelesse pour les académiciens. Je croyais qu'il réformaient la langue française dans le but de la simplifier. Visiblement ils ne peuvent s'empêcher d'y ajouter des exceptions hilarantes. De mémoire, il y a même un magazine qui avait changé son nom de CDROM PC en Cédérom PC. Je ne l'ai plus jamais acheter.

    Imaginez si cete règle était généralisée :
    PDG en pédégé, NF en haineffe, PC en péçé, IRQ en hierku, et un petit dernier, DVD en dévédé.

    Dans notre époque, les nouveaux mots apparaissent plus vite dans la langue parlée que dans l'oreille des académiciens. Si les mots viennent d'une langue étrangère et qu'ils sont devenu populaire, pourquoi les changer!?

    Sachant de plus que certains de ces mots sont appellé à disparaitre (CDROM) ou le sont déjà (le fameux Pin's).

Votre réponse
Postez un commentaire