En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

iTunes Plus : la musique sans verrou mais avec votre identité

iTunes Plus : la musique sans verrou mais avec votre identité
 

Apple propose désormais sur iTunes des morceaux sans DRM. Surprenant, ces fichiers intègrent des données concernant l'acheteur du titre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • dakarois
    dakarois     

    mercie bcp

  • dakarois
    dakarois     

    mercie bcp

  • dwalin
    dwalin     

    D'une part effectivement, c'est peut-être une ruse pour que les utilisateurs croient qu'il suffit de modifier le fichier pour être peinard et les attraper quand même.

    D'autre part, c'est plus cher que l'album physique, mais :
    - En général on n'écoute pas un album complet
    - Un CD que je ne peux pas recopier sur mon PC ne m'intéresse pas, je n'ai pas de chaîne hi-fi et je ne veux pas m'embêter à changer de CD tout le temps, une liste de lecture globale dans un logiciel comme iTunes est real player ou windows media player est bien plus pratique.
    - Sans DRM on peut sans problème se graver un CD pour l'écouter dans la voiture, ou utiliser un baladeur numérique.

    Bilan, pour moi, l'achat de musique redevient envisageable. Je vais pouvoir écouter des trucs un peu plus récents.

  • Zorglob
    Zorglob     

    ... et bien il faudrait que j'aie un compte Apple, que les adresses soient vraiment justes. Alors ils viendraient "me demander" et il faudrait que ce soit irréfutable devant un tribunal.

    Alors tu aurais fait... ce que tu pouvais déjà faire jusque là d'ailleurs.

  • Krazplay
    Krazplay     

    La news est incomplète, l'EFF (Electronic Frontier Foundation) a écrit un billet précisant qu'il y aurait d'autres données cryptés dans le fichier, les fichiers sans DRM d'Apple contiennent plus de 300ko de données sans rapport avec la musique et qui ne sont pas présent dans les autres fichiers musicaux sans DRM.

    Les petits mains croyant qu'il suffirait d'éditer son nom avec un bloc-note pourrait avoir une mauvaise surprise dans quelques temps.

  • Onyme Pseu
    Onyme Pseu     

    ... et si je modifiais le fichier, que j'y écrivais que le prénom est "Zorglob" et que j'y mettais ton adresse ?

    Imaginons ensuite que Apple retrouve ce fichier : qui viendront-ils interroger en premier ?

  • Paul73
    Paul73     

    Ils vendent les morceaux au détail en format "libre" plus cher que si on achète un CD physique (mais qui en contient plusieurs, prix de gros).
    C'est de toute façon pas possible (sauf tous s'y mettent ?) de vendre sans DRM moins ou aussi cher qu'avec !! Les DRM sont censées empêcher les copies non autorisées, donc les manques à gagner.

    Si ça marche bien, que tout le monde se précipite, suffira de supprimer les galettes plastique (et mettre des bornes internet chez les disquaires).
    Et les CD de sauvegarde, ils contribuent à rétribuer les artistes musicaux, d'une pierre deux coups (faut bien sécuriser ce qu'on a acheté).

  • bipdan
    bipdan     

    Car à 1,29? le titre ca fait quand meme chere la musique dématérialisé. En fait cela revient a peu de chose pres a un cout égal ou supérieur que l'achat de l'album physique. De qui se moque-t-on ?

    Cela me rapelle les débuts de l'ADSL, on savait faire du 8 Mo des le départ, mais on nous l'aura bien vendu, petit à a petit histoire de facturer chaque augmentation de débit et de faire ainsi de chaque palier une manne juteuse.

    On enleve les DRM (ce qui théoriquement coute moins cher a produire) et hop, on nous rajoute 30 centime par titre. Ainsi, on nous revend une part de liberté qui soit dit en passant est déja facturée lors de l'achat de supports stockage.

    On nous prend vraiment pour des portefeuilles sur pattes, et sans cerveau !

    Et dans 6 mois on nous assurera qu'a cause du piratage le retrait des DRMs est un échec économique.

  • Zorglob
    Zorglob     

    [quote]Et si le fichier se retrouve par la suite sur des réseaux de peer to peer, n'importe qui pourra connaître la personne qui a acquis ce titre à l'origine. A moins que l'acheteur ait choisi de modifier les informations, [g]ce qui ne pose pas de problème insurmontable[/g], le bloc-notes de Windows pouvant être suffisant pour réaliser l'opération. [/quote]
    Vous avez tout dit ici, alors à quoi bon s'exciter ?
    Si celui qui a acheté le morceau veut le mettre sur un réseau, il en changera les données...

    Y a-t-il lieu, par conséquent, d'en faire tout un fromage ou même une info tout court ?

    [i]On est quand même loin des tentations de sécuritaires actuelles concernant les logs etc, non ?[/i]

Votre réponse
Postez un commentaire