En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Isabelle Falque-Pierrotin (Cnil) : «Google doit respecter nos lois»

Mis à jour le
Isabelle Falque-Pierrotin (Cnil) : « Google doit respecter nos lois »
 
Isabelle Falque-Pierrotin (Cnil) : « Google doit respecter nos lois » - Isabelle Falque-Pierrotin (Cnil) : « Google doit respecter nos lois »

Lors d'un entretien avec 01net, Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil, revient sur les dossiers Google, Prism et LPM. Elle annonce sa volonté de faire de l'éducation à l'Internet une cause nationale en 2014.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Ratibois
    Ratibois     

    Je trouve les réactions de Mme Falque Pierrotin bien tièdes sur la capacité que l'on va donner à l'administration de fouiller dans notre vie privée sans décision de justice. On sait où peuvent conduire ce genre de facilités alors que même sans ces mesures les gros bras de l'état ne se privent de rien en la matière.

  • RetD4Ever
    RetD4Ever     

    Mme Falque-Pierrotin a raison: Google se prévaut du concept d'extra-territorialité en arguant du fait que les données personnelles incriminées sont traitées à l'étranger.
    C'est le même concept d'extra-territorialité qui permet à ces firmes d'échapper à la loi sur la liberté de presse, à l'impôt etc.
    N'est-il pas temps de redéfinir les frontières à l'heure du numérique ? Ce qui compte, est-ce l'endroit où les données sont traitées ou stockées, ou bien celui où elles sont collectées et publiées ?

Votre réponse
Postez un commentaire