En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

IP-Label : hausse de la qualité d'Internet en France

Mis à jour le
IP-Label : hausse de la qualité d'Internet en France
 

Depuis plus de cinq ans, IP-Label mesure pour 01net. les performances des opérateurs et l'évolution de leurs prestations triple play. Ce baromètre revient avec une nouvelle version du protocole de tests.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Geek
    Geek     

    Vous avez raison. Ces tests ne sont pas une moyenne nationale mais des tests de QoS c'est à dire de qualité de service réalisés depuis plusieurs points de mesure.

    C'est un grand sondage permanent lequel nous donne des indicateurs sur l'évolution d'une semaine sur l'autre de la qualité de l'infrastructure mise à disposition par les FAI depuis les box observées.

    Prochainement nous réaliserons une vidéo qui donnera un meilleur éclairage sur ces tests. Ce qui évitera de tout confondre, car je le reconnais ce sujet n'est pas très simple à appréhender.

    Ce n'est donc qu'un observatoire d'une réalité observée toutes choses égales par ailleurs. La méthodologie est associée aux tableaux de résultats et une fois encore personne ne cherche à tromper personne. C'est transparent.

    C'est la raison pour laquelle les tests de notre partenaire IP Label sont accompagnés d'un article rédigé par l'un de nos journalistes avec maintenant des explications sur les évolutions de l'Internet en France. Nous apportons un éclairage et des explications pour que ces tests ne soient plus mal interprétés. C'est vrai que par le passé l'un de nos FAI était régulièrement dernier. Il y a très certainement une explication logique derrière. Mais une fois encore, ce n'est pas une mesure statistique, c'est un test de QoS réalisés dans des conditions identiques d'une semaine sur l'autre. Mais que personne ne se trompe, les FAI sont tous traités sur un même pied d'égalité.

    L'objectif pour nous est d'observer sur la durée les évolutions de cette QoS.

    Bien entendu, chacun d'entre nous a la possibilité de constater tous les jours la constance ou non de son FAI, sachant qu'effectivement personne n'a la possibilité d'accéder au même débit que son voisin. En revanche, ces mesures, lesquelles sont considérables (le travail est réel), mettent en lumière la QoS de l'infrastructure de l'opérateur sur l'Internet, la TV IP et la téléphonie sur IP depuis les points observés. Rien de plus et rien de moins. C'est un choix.

    Enfin une fois encore comparer le câble, l'ADSL et la fibre optique côté QoS pour un usage identique a du sens. L'interdire serait aussi absurde que d'empêcher la comparaison entre un moteur essence et un moteur diesel, une puce Apple A5+ à une puce nVidia Tegra.

    Bref c'est un choix que nous avons fait. Et nous assumons ce choix.

    Bon là dessus, rendez vous la semaine prochaine pour la suite de nos aventures.

    Si vous avez à y redire, dialoguons. Mais dans le respect et la pertinence des propos.

    Thierry Derouet
    Directeur de la rédaction

  • COYOTE51
    COYOTE51     

    Le banc d'essai des FAI n'a aucun intérêt excepté pour les parisiens et les Nantais...en encore!
    La France ne se résume pas à ces 2 villes et les pauvres et bêtes provinciaux ne savent quel est le meilleur FAI dans leur village...Beaucoup se rassurent en prenant l'opérateur historique et en s'imaginant qu'en cas de problème, la boutique n'est pas loin....Malheureusement, il est impossible de comparer de manière parfaitement juste les FAI.
    Beaucoup de gens n'y connaissent rien et avalent ce qu'on leur sert pour vérité (vous n'aurez pas de meilleur débit que chez nous, etc..) d'autres ont des problèmes de connections et passent leur temps à râler alors qu'ils ont, par exemple, encore des condensateurs dans leurs prise téléphoniques.... Et dans ces comparatifs, on ne tient pas compte du facteur humain propre à chaque secteur: je pense par exemple à une connaissance qui n'y connaissait pas grand chose et qui avait des problèmes sur sa ligne. un technicien a dit qu'il ne pouvait rien y faire, que le problème venait de la ligne elle-même et de l'éloignement du DSlam, etc...Impossible d'avoir la TV en raison du débit insuffisant. Elle est passé chez Free et a demandé la visite d'un technicien. Résultat, plus de problème de connection internet et la TV HD!!!!
    Ce que je veux dire par cette illustration, c'est que presque chaque cas est particulier, et que ce qui est vrai pour l'un, est peut-être l'inverse pour l'autre 50m plus loin...
    Moralité, seule l'expérimentation permet de savoir quel est le meilleur FAI pour soi, alors ne pas s'engager et ne pas hésiter à se désabonner et essayer plusieurs FAI pour trouver celui qui répond aux attentes propres à chacun...

    Je ne suis là pour blâmer personne, mais simplement pour donner l'avis d'un simple provincial non spécialiste en la matière....

  • tartuffe_rit
    tartuffe_rit     

    Lorsque je voit les débits en grande banlieue voire en banlieue (IdF) je me demande comment l'on arrive aux presque 18000 (et même aux plus de 8000 provinciaux).
    Avec un débit plus fréquemment à 1000 ou, au mieux, 1500 il faudrait que le taux supérieur à 15000 soit de 50% minimum,peu vraisemblable.

    Naturellement si l'on inclut le câble dans le calcul,les résultats sont déjà biaisés (ainsi à Béziers il n'y a, apparemment, pas le câble) et si l'on ne fait pas l'addition débit à débit constaté, au lieu de celui annoncé, le résultat ne peut être qu'invraisemblable.
    Encore faudrait-il connaître la méthodologie des sondages effectués.

  • Geek
    Geek     

    Bonjour,

    La méthodologie a évoluée et les mesures d'IP Label ne sont pas seulement effectuées depuis des box à Paris et à Nantes mais également depuis un ensemble de sites Internet dont 01net pour la partie Internet.

    Grosso modo notre partenaire IP Label mesure l'activité de plusieurs millions d'Internautes. Cette mesure n'est pas la vérité absolue. C'est une tendance observée du comportement non pas de box mais essentiellement de l'infrastructure mise à disposition pour profiter de la télévision sur IP, de la téléphonie sur IP et de l'Internet depuis les box employées et depuis un ensemble de sites Internet participant à l'audience globale de l'Internet français.

    Et cette mesure ? toutes choses égale par ailleurs ? nous donne des indicateurs d'une semaine à l'autre.

    Nous ne confondons pas le câble et l'adsl et avons vocation à indiquer et à étendre l'ensemble de nos mesures à l'ensemble des technologies misent à disposition du grand public. Car oui si vous avez le choix entre de la télévision via une solution câble et via l'adsl il est préférable de pouvoir comparer. C'est une information consommateur.

    Pour ce qui est de savoir si IP Label est légitime pour mesurer, oui ils le sont. L'ensemble des FAI participe à l'élaboration comme à la validation de cette méthodologie sous le regard de l'Arcep.

    Dorénavant ces mesures seront accompagnées d'un article toutes les semaines mettant en relief les forces et faiblesses de l'Internet français.

    Bonne journée

    Thierry Derouet
    Directeur de la rédaction
    01net

  • prometheus
    prometheus     

    Ce n'est pas parce que l'on ne parlait plus de ce torchon qu'est le classement des FAI qu'il fallait croire que vous alliez pouvoir le réintroduire en "première page".

    Il y a été rappelé à de nombreuses occasions que ce classement n'avait aucune légitimité de par la méthodologie employée pour le réaliser.

    Car faire des mesures sur une seule ligne dans 3 villes de France et encore cela dépend de chacune des composantes des offres triple play, c'est vraiment une méthode de charlatan.

    De plus, je ne parle pas des graphiques biaisés de la grande époque du classement qui permettaient de montrer l'écrasante supériorité du premier du classement sur ses concurrents alors que les écarts n'étaient pas significatifs. Et pour compléter le tableau, on peut rajouter que Free bizarrement était toujours classé dernier ou avant dernier même quand il lui arrivait parfois d'être premier dans une catégorie.

    Ah, j'oubliais également de rappeler la confusion entretenue entre les offres ADSL et câble, ce qui permettait a un moment de classer numéricâble systématiquement premier malgré les multiples problèmes de ce FAI.


    Alors non, il est hors de question que les lecteurs de ce site acceptent le retour du tissu de mensonges qu'est le classement des FAI. Qu'il reste dans son cloaque boueux au fin fond du site et qu'il ne vienne pas induire en erreur les consommateurs.

    Car rien que la lecture de l'encadré gris qui se trouve juste après l'article montre que l'on prend le lecteur pour un idiot. Ce texte est rempli d'artifice de rhétoriques destiné tenter de tromper les détracteurs du classement et à endormir les autres afin de pouvoir par la suite faire à nouveau passer le message commercial et biaisé qui est la justification de ce classement.

Votre réponse
Postez un commentaire