En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Intercepter et partager vos photos intimes ? La routine pour les agents de la NSA

Mis à jour le
Intercepter et partager vos photos intimes ? La routine pour les agents de la NSA
 

Edward Snowden continue de dépeindre le fonctionnement de l'agence. On apprend ainsi que les agents de surveillance se rincent l'oeil en interceptant des photos de nus ou à caractère sexuel?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • iota789
    iota789     

    Je suis toujours étonné de voir le scandale que l'on fait des révélations de Snowden et de l'implication de la NSA dans les systèmes de surveillance et de contrôle au niveau mondial. Étonné? Oui, car ce n'est pas nouveau, loin s'en faut. Le réseau international "Échelon" a été révélé bien des fois, par des documents et des documentaires très sérieux au début des années 2000, on le trouve expliqué dans les encyclopédies, même Wikipédia... Les premières coopérations ont débuté pendant la seconde guerre mondiale (1943) entre USA et UK pour déchiffrer ou "casser" les codes allemands, ce qui permettra, entre autres activités belliqueuses, de gagner la guerre. La folie du contrôle global commença alors et ce sont les étasuniens qui, de très loin, possèdent les techniques et les réseaux qui permettent de collecter les données sur tout et tout-un-chacun. C'est déjà la NSA, géant du contrôle et de la surveillance, hors de portée même des politiciens d'outre-Atlantique qui dirige le jeu et collecte les données. Aujourd'hui, après le 11 septembre 2001, et au nom de la protection des individus contre les nouveaux méchants qui apparurent sur la planète médiatique ce jour fatal, la NSA est devenu un monstre tel qu'il ne sera plus possible d'y échapper. Quelques mots de ce même texte pourraient faire classer automatiquement cette communication dans un dossier "à réviser" sur simple base de quelques mots-clés qu'elle contient. Cela fait tellement science-fiction ou "théorie du complot" que l'on se refuse à y croire. Pourtant, n'est-on pas déjà occupé à motiver les gens aux Etas-Unis à accepter démocratiquement l'implantation sous-cutanée des puces RFID de géolocalisation et concentration des données personnelles allant jusqu'à votre état de santé et votre porte-monnaie. Des personnages comme Jacques Attali et bien d'autres aussi sérieux n'arrêtent pas de dénoncer ce qui fera que chacun sera en permanence sous surveillance, contrôle et... manipulation. Car, d'un coup de clavier les données contenues dans l'une ou l'autre puce pourront être modifiées. Alors, oui, je me demande quelle est cette comédie actuelle à propos des scandales de la NSA... Les projets sont internationaux, entre États-Unis et plusieurs pays d'Europe, mais très largement dominés par les premiers. Encore une astuce pour nous faire croire que la justice et les droits de l'homme existent encore? Snowden, s'il est bien qui l'on dit qu'il est, n'est semble-t-il que l'extrême pointe de la partie émergée d'un iceberg qui est la pour nous "protéger". Mais qui nous protégera de lui?

Votre réponse
Postez un commentaire