En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Intel débride des processeurs moyennant finances
 

Le fondeur expérimente un programme qui permettra au client de « débloquer » de la puissance pour son processeur, moyennant un paiement supplémentaire. Une drôle d'idée qui fait grincer des dents sur Internet?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

41 opinions
  • Chamalowroseaupasbeau
    Chamalowroseaupasbeau     

    Des bridages de ce genre, ça ne m'étonne pas d'une société telle qu'Intel, qui a été condamnée il n'y a pas si longtemps pour abus de position dominante : http://www.quechoisir.org/communiques/La-Commission-europeenne-a-entendu-la-voix-des-consommateurs/2184B7BA432B9240C12575B500464777.htm

  • mlkm
    mlkm     

    "Personne ne s'en plaint ! ! ! Cela m'a l'air d'être un cas similaire chez Intel et d'autre."

    Ah bon, personne ?

    Cela a effectivement l'air d'être la même chose avec Intel, donc les vérifications obligatoires de Microsoft Authentique seront-elles aussi mises en place pour Intel et ses débridages ?

    Au fait, bridage des logiciels, bridage du matériel, vous en avez pas un peu marre d'être bridé à tous les coins de rues ?

    Un seul Windows Seven Intégral pour tous au prix d'un familial, impossible ?

    Le meilleur Microprocesseur par gamme de famille pour tous au prix d'un bas de gamme impossible ?

    Pourquoi ?

    La version Seven intégrale coute elle plus chère à pondre qu'une version familiale ?

    Le fait d'avoir le même microprocesseur, l'un bridé, l'autre pas, niveau matériel, le coût de fabrication est il différent ?

    Donc pour faire des économies d'échelle Intel veut ne fabriquer qu'un même processeur l'un bridé, l'autre pas...

    Si l'on tient le même raisonnement pour Microsoft, il serait moins chère d'avoir un seul et unique Seven ? Mises à Jour identiques pour tous, facilité de gestion, avec que la version intégrale pour tous ?

    En fait vous avez raison Intel c'est bien similaire à Microsoft, où comment chercher à proposer des sous gammes, histoire de justifier le prix élevé de choses dites "haut" de gamme qui pourraient être beaucoup moins chères.

  • Clermontfaignant
    Clermontfaignant     

    Microsoft fait cela depuis longtemps avec ses OS. Quand vous achetez SE7EN (c'est un exemple) en boîte et pas en version OEM, vous avez toutes les fonctionnalités de 7 sur le disque, de Starter à l'Intégrale. Ensuite, c'est votre clé de licence qui indique au pc, via les serveurs Microsoft lors de la vérification de ladite licence, quelle version est à installer. Ensuite, si vous voulez monter en gamme, de la Familiale Premium à la pro (toujours un exemple), vous payez Microsoft qui, en échange, vous donne une nouvelle clé de licence pour installer la version pro à partir de votre DVD d'origine. Personne ne s'en plaint ! ! ! Cela m'a l'air d'être un cas similaire chez Intel et d'autre.

  • Proemetus
    Proemetus     

    Donc toi tu compares "changer" un processeur et "débrider" un processeur ?

    Le changer cela signifie que tu es au max, technologiquement et qu'il faut un autre processeur, mieux, pour faire fonctionner ta machine.
    Le débrider cela veux dire que tu as déja le processeur dont tu as besoins et que tu vas devoir payer pour l'avoir complètement.

  • Gourmet
    Gourmet     

    Non content de truster le marché, Intel se prépare donc à assurer le récurrent.
    Toujours au seul bénéfice de ses actionnaires et pour le plus grand désolement du consommateur.

    Il est temps de relancer les procès pour abus de position dominante ainsi que pour bordélisation de la gamme.
    db

  • Gourmet
    Gourmet     

    IBM pratique ainsi sur ses puces Z et AIX depuis au moins 10 ans.
    C'est extrêmement utile et économique afin de ne pas payer la totalité d'une CPU alors qu'on utilise, en moyenne à 10 ou 20% et qu'on a besoin, exceptionnellement, de la pleine puissance (en fin de mois pour la paye ou en fin d'exercice pour le clore).
    Mais c'est du monde professionnel (gros).
    On parle de CPU valant au bas mot 500 keuros !
    Toute économie est donc la bienvenue.

    L'intérêt pour un processeur valant 1000 euros est, pardon, mais tout de même TRES limité !
    db

  • kxpajdf
    kxpajdf     

    - Actuellement les microprocesseurs sont "bridés" (plutôt référencés) physiquement parce qu'ils ne sont pas assez stable à fréquences plus élevées. Ceci est dû aux aléas de la fabrication en usine. On vous vends un X coeurs normalement meilleur que la version précédente. On vous vend X mémoire cache intégrée.

    - Ce que cherche à faire Intel, c'est de mettre la version max, mais bridée, par "exemple" 10 coeurs au total, 10 Mo de cache au total, mais vous n'aurez droit qu'à une version effective de 4 coeurs, 1 Mo de cache. Si vous voulez plus il faudra payer pour débrider.

    En apparence cela parait génial, sauf que, comme l'informatique arrive à ses limites, il va être de plus en plus difficile de faire des microprocesseurs 100 coeurs, 100 Mo de cache, en plus cela ne servirait à pas grand chose, niveau vitesse.

    Si l'on vous vends un débridage, c'est que les puces devront être certifiées à la fois au niveau mini, mais aussi au niveau maxi, c'est à dire qu'il n'est plus question comme maintenant de déclasser les composants à cause des aléas de fabrication, mais de fait vendre des produits qui peuvent intrinsèquement plus, pour faire beaucoup moins que leurs capacités réelles.

    POURQUOI ?

    C'est très simple, d'une les limites supérieures sont atteintes, ou presque, donc difficile de justifier un 100 coeurs, 100 Mo de cache (C'est pour l'exemple) qui n'apportera pas grand chose de plus niveau vitesse, à un prix très très élevé.

    De l'autre faire en sorte que le bas de gamme ne se rapproche pas trop du haut de gamme et maintenir un bas de gamme, alors qu'en temps normal ce bas de gamme serait amené à disparaitre plus rapidement au profit de la gamme supérieure.

    En gros, ce n'est plus l'offre et la difficulté de fabriquer, qui font le prix, mais on change de registre, c'est le prix minimum de base fixé, pour une offre bridée, juste histoire de vous proposer moins rapidement des gammes supérieures au même prix que la bas de gamme d'aujourd'hui.

    Et pour tous ceux qui argumentent, "ça existe déjà", "depuis les années 1970", en fait laisse croire que c'est NORMAL, je voudrais juste rappeler qu'il y avait aussi à l'époque des interfaces propriétaires au niveau de lecteur de CD, fallait avoir la carte audio, la carte compatible avec telle ou telle marque de lecteur de CD...

    Est-ce que pour autant c'est normal parce que cela a existé, ou existe déjà ?

    Et il normal, que l'on puisse à distance, débrider, donc aussi brider un microprocesseur ?

    En fait pour tous ceux, qui pensent que c'est normal, il faudra pas ensuite se plaindre, que vous avez des DRM sur la musique, des DRM sur vos films, vos jeux et à n'en pas douter, quand on voit aussi ce qui se passe au niveau de certaines platines DVD pour autoriser certaines fonctions de copies par internet, faudra pas venir se plaindre que l'on vous impose par la suite un PC acheté, mais que vous ne pourrez utiliser qu'en réseau, ou cloud computing, avec des performances variables, moyennant finances naturellement.

    Si pour vous acheter, c'est devoir continuer à payer une location pour pouvoir vous servir de ce que vous avez payé, continuer comme cela, les industriels s'en frottent les mains, tellement certains clients sont dociles.

  • pfff dingue
    pfff dingue     

    Intéressant tous ces derniers commentaires, d'Intel.

  • moutonvert
    moutonvert     

    Personnellement, si mon PC fait ce que je lui demande même bridé, c'est déjà bien.

    Par contre, celà me gênerait si on me demandait de payer pour ne pas être bridé... .

  • dfgswnd
    dfgswnd     

    Il y a aussi une autre façon de faire...

    C'est d'attendre que ton processeur souhaité soit au prix que tu veux payer.

    Dans l'exemple de ta voiture tu attends que la voiture à 3000? soit en fin de série par exemple pour avoir la même à 2000?.

    Et puis dénué de sens ? Quand le noeud de l'affaire c'est plutôt pourquoi les prix sont aussi élevés quand un processeur sort, alors qu'il n'y a aucun rapport entre les coûts de fabrication et le prix vendu.

    Et puis l'autre question, dénuée de sens, c'est pourquoi, quoi qu'il arrive, il sera quand même nécessaire de changer, l'ensemble d'un PC...

    - Parce que le slot du processeur a été modifié, pour la nouvelle génération, comme par hasard incompatible avec l'ancienne.

    - Parce que même en débridant le microprocesseur, les nouvelles puces de bus, de mémoires RAM etc... évoluent très rapidement, donc payer quelques années après pour débrider n'a aucun sens, puisque tout le reste est déjà dépassé.
    (C'est comme si tu débridais une voiture pour passer à 150Ch après 100000 Km, tu ferais mieux d'en racheter une neuve).

    - Et puis summum du summum, le jour où tu voudra débrider, il est plus que probable que d'ajouter 50? (il me semble) pour débrider ton processeur, tu fera un petit calcul prix d'achat d'origine + 50? = prix d'une génération plus récente de processeur actuellement en vente.

    En fait c'est cette méthode de débridage qui n'a qu'un sens commercial, pour le reste, d'un niveau plus, pour le client, cela n'en a aucun.

Lire la suite des opinions (41)

Votre réponse
Postez un commentaire