En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il n'y aura pas d'expertise des panneaux publicitaires high-tech de la RATP

Mis à jour le

En bref Les cinq associations qui demandaient au tribunal de grande instance de Paris d'expertiser les panneaux publicitaires…

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • saratogagy
    saratogagy     

    Alors nous sommes des être humain ou du bétail. Que l'on analyse, que l'on trie, que l'on catégorifie. Nous sommes un flux, une onde, un corpuscule?
    Ici il n'est pas question de sécurité (gestion de flux) mais d'étudier les réactions du public à tels stimuli publicitaires.
    Je résume:
    l'indifférence est une réaction
    l'intérêt est une réaction
    le dégout est une réaction

    Tout est sujet à analyse, nous n'avons plus le choix, ce cadre est hermétique.
    C'est une dérive manifeste. Réveillez-vous. N'acceptez pas ça.
    Ce n'est pas parce que c'est un lieu public que l'on peut faire n'importe quoi.

    Mais où se trouve la lentille.

    Car moi par désobéissance civile et sans dégrader le dispositif je me propose de coller des petits billets avec du scotch.
    Genre souriez vous êtes filmés et analysés.
    Pour d'autres billets:
    http://merome.net/twirl/

    Et je pense écrire à la RATP et leur téléphoner pour éclaircir ceci et si c'est avéré, leur faire part de mon mécontentement.

    Lisez 1984 (les télécrans), si ce dispositif analyse les réactions du public je trouve hallucinant qu'il y ait autant de gens pour consentir à cela.
    Le progrès doit servir l'homme en général et non pas une poignée d'individus.

    En quoi ce dispositif fait il avancer l'humanité. Vous confondez tous.

  • FernandoRM
    FernandoRM     

    Je suis tout à fait d'accord avec toi. En plus, toute cette histoire a été presentée avec bcp de choses pas exactes: les emissions bluetooth dangereuses pour la santé (QUOI?), la pub envahissante (mais IL FAUT avoir 1.le bluetooth activé et 2.TAPER sur "accepter"), le controle (mais le dispositif n'arrive pas à determiner nì le sexe, nì l'age)...

  • l'ecolo
    l'ecolo     

    s'il peut y avoir intrusion lorsqu'on filme dans des lieux privés, filmer avec une caméra sur support fixe dans les lieux publics ne peut pas être considéré comme une intrusion.
    L'intrusion est d'autant moins compréhensible, dans ce dernier cas, que ces films ne servent qu'à une exploitation scientifique et pas à une diffusion publique.

  • l'ecolo
    l'ecolo     

    à Sv1 le pengouin
    dans une salle de bain, ou même dans l'appartement une caméra qui filmerait toute la journée serait insupportable.
    Mais dans les lieux public je suis sûr, moi aussi, que l'enregistrement de ce qui s'y passe apporte plus de protection au citoyen que de nuisance.

  • Sv1 le pingouin(2)
    Sv1 le pingouin(2)     

    Et une caméra dans ta salle de bain, je peux l'installer ou non? c'est pour évaluer si tu apprécie ou non la température et me permettre de te conseiller des réglages pour ton chauffe eau.

    hein? hein? hein? allez soit pas opposé au progres quoi.

  • nekomata
    nekomata     

    Cazotte, le progrès est une bonne chose sauf quand il est intrusif - et peut-être détourné facilement dans ce but. Tu peux méditer dessus.

  • Cazotte75
    Cazotte75     

    Sincèrement je ne comprends pas cette polémique... quand on a rien à se reprocher, que le panneau enregistre ou non notre passage ne change rien à la vie de tous les jours. Certains français sont vraiment réfractaires à tout changement et progrès.

  • toto6543234567
    toto6543234567     

    Collez y vos chewing gum sur la lentille.

  • Ricko123456
    Ricko123456     

    On est pas des rats de laboratoires.

Votre réponse
Postez un commentaire