En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il n'y a plus qu'un seul Parti pirate en France

Mis à jour le
Il n'y a plus qu'un seul Parti pirate en France
 

C'est la fin des querelles de clocher pour les partis pirates français. Désormais, seule la formation qui s'est présentée à la législative partielle des Yvelines portera ce nom.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Ecolo11
    Ecolo11     

    Le parti pirate des Yvelines se lavait les mains du second tour alors qu'il avait un duel entre une Verte/ Europe Ecologie farouche défenseusE des libertés numériques et un député godillot qui s'est particulièrement illustré par son suivisme comme le montre les minutes de l'assemblée nationale observées par la Quadrature du Net!

    Soit disant ne voulant pas prendre part dans le débat gauche droite alors que nous étions bien dans un débat entre ceux qui soutiennent les libertés numériques et un autre modèle d'échange de la propriété intellectuelle d'avec ceux qui soutiennent les rentes de situation, qui s'écroulent, des majors...

    Bref les UMPistes habituels ne supportant pas d'assumer les errements de leur camp en jouant les faux-nez pirates mais qui se démasquent à la fin.

  • JFK_popopoo
    JFK_popopoo     

    oui mais rien,
    comme d hab'

  • darshounet
    darshounet     

    Pour ce sujet : http://www.01net.com/editorial/506627/affaire-hortefeux-le-jeune-militant-ump-porte-plainte-contre-des-internautes/ on peut dire vive la liberté d'expression !
    "On ne peut pas faire ce que l'on veut sur internet" sous prétexte que l'on est marqué numériquement ?!
    Internet est un moyen d'échange au même que l'oral, l'écrit et le gestuel. On n'aurait plus le droit de dire ce que l'on veut !?
    On dirait l'affaire de la ministre avec l'élément déclencheur : "ouh ! la menteuse !"

    En tout cas, les gens commencent à prendre l'habitude de fermer leur bouche, quel déchéance...

    Un peu d'info sur ce qui nous entoure sur : http://hadopi.over-blog.com/

  • bipdan2
    bipdan2     

    Car un tel nom a le mérite de faire parler justement par le décalage entre le mot parti et le mot pirate.

    Si on defait renommer les partis pour ce qu'il représente réellement je en suis pas sur qu'Ump, signifie encore union pour la majorité populaire.

    Et puis comme pour certain tout internaute semble etre un pirate en puissance, alors le pirate n'est plus si méchant, non ?

  • Guimo
    Guimo     

    Pour un parti, "pirate" sonne mal. Il sous entend "illégalité", et fait un peu "kikoolol kevin".
    J'aurais préféré un nom genre "parti de défense des libértés indivudulles numériques", ou quelque chose du type. Personnellement, je suis contre la copie illégale des oeuvres sous copyright, mais encore plus contre des projets comme HADOPI, qui visent surtout à PROTEGER UN OLIGOPOLE de quelques majors, et accessoirement à museler Internet. On le voit avec les débats sur la neutralité du réseau, la LOPSSI, il y a plusieurs combats à mener sur Internet.

Votre réponse
Postez un commentaire