En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hollywood se projette vers le numérique

Les grands studios sont parvenus à un accord sur les critères techniques qui ouvre la voie à une transition vers le cinéma numérique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • yanou_
    yanou_     

    je ne vois comment il projecterai autrement donc pour le flou on pourra toujours l'avoir ou encore la vidéo ne sera peut être pas de bonne qualité tout dépend du matériel utilisé pour la projection...

    Et chacun apprécie à sa juste valeur un film mais c'est comme le vynil on a dit beaucoup de chose et il est toujours la....

  • shinobi_
    shinobi_     

    Si c'est le cas, ce sera la fin d'une epoque : celle des passionés travaillant chez des editeurs videos qui remuent ciel et terre pour trouver une copie en bon etat d'un film pour pouvoir l'editer en dvd (je pense surtout au cinema HK). Est ce forcement un mal ?

  • G.
    G.     

    Le format de compression choisi est du JPEG2000 qui est basé sur des ondelettes - pas de macro-blocks comme dans les compressions de type DCT.

    Par ailleurs, à 250Mb/s, il n'y aura aucun artefact de compression, même sur des écrans de 20 metres.

    Résolution: 1080x2048 (2K) ou 2160x4096 (4K). En 2K (avec le bon projecteur, c'est à dire le bon rendu de couleur, la bonne luminosité et le bon contraste, genre DLP Cinema de Texas Instrument)c'est déjà nettement supérieur au 35mm de distribution que vous voyez en salle.

    L'audio, c'est du non compressé directement en sortie de post-production. C'est mieux que l'AC3, si vous avez ce qu'il faut pour le rendre dans la salle, bien entendu ;-).

  • gégé_
    gégé_     

    Quand les andouilles voleront, ça fera du tort aux compagnies aériennes

    plus sérieusement les grands labo type Eclair et les équipementiers annexes vont aussi souffrir , un savoir faire va disparaitre et les petites salles vont mourir aussi

  • Johnno
    Johnno     

    J'espère qu'ils ne lésineront pas sur le format de compression numérique et qu'il n'y aura AUCUNS artéfacts de compression ( les macro-blocks que l'on peut voir sur certains DVDs )

    Pareil pour l'audio !

    Et la résolution vidéo, qu'en est-il ? Il faut une résolution vidéo de combien pour rivaliser avec les péllicules argentiques ?

  • D-I
    D-I     

    FAUX!! Chacun apprécit le cinéma à sa façon : en petit ou en grand écran. J'aime faire les deux, ca dépend de l'humeur car le confort n'est pas le même au cinéma que chez soi, tout dépend de quand tu te dis "et si je me faisais un ciné ?" tu penses dans ta tête est-ce que le grand écran et le son surrounding valent les restrictions comportementales (que je n'ai pas chez moi)à respecter dans la salle au cinéma. Je pense tout simplement que les films sophistiqués prennent plus d'ampleur et de dimension en grand écran, cela rajoute du dynamisme au film.

  • Bobby Digital
    Bobby Digital     

    Pour toi un écran de 3m sur 2 reste une lucarne... wow !!!

    Pour info certaines salles à Paris projettent des films sur des écrans de cette taille sans pour autant pratiquer un tarif moindre que les multiplexes. Et jue ne parle pas de petites salles indépendantes mais de celles d'un "grand" dont le nom commence par U ;-)

  • proutt
    proutt     

    On ne va pas au cinéma pour des raisons technique, mais pour voir des films. Les films sont faits pour être vu au cinéma, pas dans une lucarne, même si elle fait 3m sur 2.

  • Hyppo
    Hyppo     

    Avec l'automobile plus rapide et qui affole les chevaux, nous sommes en danger de mort ...

  • Seb_
    Seb_     

    Pourquoi aller au cinéma voir de l'analogique, avec tous les défauts inhérents :
    - poussieres permanentes (super pour du remasterisé...)
    - image floue car les projectionnistes sont des manches
    -son mal réglé et analogique (les arrieres sont super mal réglées)
    -un volume à rendre sourd n'importe qui
    - qualité du son inconnue la plupart du temps
    ) en VF la plupart du temps,

    Alors qu'on a la possibilité de voir un DVD en numérique chez soi, dans toutes les langues possibles, et qu'on peut régler le volume ?
    De plus, les tarifs sont exhorbitants pour de l'analogique, considerant les hausses de tarif successives.

    De l'incitation au piratage ? Je vous laisse réfléchir là-dessus ...

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire