En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hollande veut obliger les géants de l'Internet à censurer les contenus racistes

Mis à jour le
Hollande veut obliger les géants de l'Internet à censurer les contenus racistes
 

Lors de son discours au dîner du Crif lundi 23 février, le président français a invité les dirigeants de Google, Facebook, Apple et Twitter à se rendre à Paris au mois d'avril pour signer un accord sur le retrait de contenus racistes ou négationnistes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Hollande veut, souhaite, espère, croit que, le monde entier va appliquer la loi française. Si un site ukrainien ou russe ne lui convient pas, ira t il le fermer ???

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Il veut inverser la courbe du chômage l'année passée...

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Alors c'est maintenant le changement ??

  • tmg56
    tmg56     

    C'est une très bonne analyse de la situation...

  • Khalten
    Khalten     

    Il est beau ce président. Il part en guerre contre le racisme et l?antisémitisme sur Internet.
    Comme l'a chanté Renaud "c'est facile, c'est pas cher et ça rapporte que dalle"
    On fait du bruit, on fait parler de soi sans rien faire juste avec de belles paroles.
    Bien sur qu'on est d'accord avec lui. Qui ne le serait pas. Mais c'est tellement démago !!!

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    Il serait peut être bon, d'arrêter de surfer, sur la cohésion Française factice fabriquée médiatiquement suite aux derniers attentas à Paris, qui sont certes tragiques, mais ni les premiers, ni les derniers qui ont eu, auront lieu. Quand je dis surfer, c'est un déplacement Présidentiel pour monter en épingle, une connerie inadmissible, dont les auteurs méritent d'être sanctionné, pour classer la destruction de tombes en acte antisémite... Surtout que ce genre de déplacement ne se fait jamais, quand il s'agit de tombes chrétiennes... Alors avant de parler racisme ou antisémitisme, il serait déjà bon de traiter toutes les Religions à égalité et ceci commence dans les plus hautes sphères de l'Etat... Si telle n'est pas le cas, il a un racisme implicite dans les actions de l'Etat, puisque considérant que certaines Religions sont plus vendeuses que d'autres... Surfer c'est aussi vouloir aller encore plus loin sur les restrictions d'Internet, alors que les Lois existent déjà, pour accentuer ce qui est sans doute la pire des injustices, c'est à dire flatter les communautés, en mettant en exergue les qualités de "victimes" supposées de chacune qui pour exister ont besoin de la reconnaissance de victimes, pour qu'on adapte notre société à leur besoins en tant que communauté spéciale de France. Et pour en finir "L?état de droit, ce n?est pas l?état de faiblesse" j'ai la faiblesse de croire que l'Etat de droit n'est pas non plus, l'Etat médiatique, où seul compte les sondages de popularité, même ceux des plus macabres, pour mesurer la popularité des acteurs Politiques suite aux attentas de Paris, parce qu'on pourrait bien finir par se demander ce que des attentas ont à voir avec la popularité de politiques, à moins évidemment de vouloir surfer sur le malheur des gens pour vouloir se grandir en qualité de "Même pas Faible" qui va en guerre contre l'Internet.

Votre réponse
Postez un commentaire