En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

HDR : et si le prochain argument techno des fabricants de TV était du vent ?

Mis à jour le
HDR : et si le prochain argument techno des fabricants de TV était du vent ?
 

La vidéo HDR est le nouvel argument vedette des futurs téléviseurs LCD. Mais nous avons constaté qu'il n'était pas obligatoire d'avoir un téléviseur compatible HDR pour profiter des améliorations d'image de cette technologie. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • DVE92
    DVE92     

    Enfin pas exactement. Ils étaient masteurisés pour être affichés sur une TV à tube, telle qu'elle a été conçue il y a plusieurs dizaines d'années. Le pbm de la diffusion "broadcast", c'est qu'on diffuse le même contenu pour tout le monde. Le signal, et donc le master, doit être compatible pour tout le monde. L'initiative HDR est la première depuis l'invention de la TV couleur pour élargir la gamme de couleurs et surtout de luminosités qu'on va mettre dans le signal et ceci, parceque les écrans actuels sont maintenant capables de l'afficher (ce que l'écran à tube ne permettait pas). Pour illustrer le problème et la démo qui est relatée : c'est un peu comme si on avait une source Surround, qu'on la passait dans un canal stéréo qui ne sait pas transporter du surround (on la compresse en dynamique dans ce cas), et qu'on avait à l'extrémité une barre de son qui réaugmente la dynamique. Le problème, c'est que la dynamique a été écrasée pendant le transport. On a l'impression de l'avoir en sortie, mais si on compare avec ce qu'aurait réellement donnée le son sans avoir été altéré, la différence est flagrante. La démo revient en quelque sorte à booster le réglage de la TV pour rendre les blancs plus blancs et les noirs plus noirs. Mais les dégradés sont perdus. Avec un vrai procédé HDR de bout en bout, on garde à la fois la dynamique (les blancs + blancs, les noirs + noirs, mais aussi tous les détails à l'intérieur de cette dynamique). Ceci étant, c'est tout à fait exact, pour bénéficier de tout ça, il va falloir que les contenus soient tournés et post-produits et étalonnés avec cette contrainte en tête. Pour le moment, ils le sont avec les normes actuels, soit 10 à 100 fois moins que la dynamique prévue par le HDR... Y'a du travail à faire.

  • Josegaut
    Josegaut     

    Toujours un peu le même problème : dans tous les domaines, les entreprises sont engagées dans une voie sans retour qui oblige à présenter chaque année un chiffre meilleur que l'année précédente, notamment en incitant le consommateur à se débarrasser de "vieilles" technologies pour les remplacer par du dernier cri. Soit le consommateur ne tombe pas dans le panneau et on lui jette la pierre pour ne pas soutenir suffisamment l'économie (avec licenciements et/ou baisses de salaires à la clé), soit il joue le jeu...au péril de ses finances personnelles. J'en suis personnellement toujours à la TV Plasma vieille de 5 ans...qui me donne une image pas haute définition mais chaude et "naturelle" qui me satisfait pleinement.

Votre réponse
Postez un commentaire