En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hadopi : « loi folle », projet « mort-né », « la destruction du Net »

Mis à jour le
Hadopi : « loi folle », projet « mort-né », « la destruction du Net »
 

Il n’y avait pas que des adeptes d’un « Internet civilisé » à l’e-G8. Les détracteurs de ce modèle promu par Nicolas Sarkozy étaient aussi présents. Petit verbatim.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • sally-756
    sally-756     

    il m'est arrivee de telecharger avant la loi des anciens succes qu'on ne trouvent plus sur le marche et voila qu'on nous retire la seule chose qui puisse nous donner du baume au coeur c'est toujours les memes qui en profitent pensez a ceux qui n'ont pas les moyens merci

  • sally-756
    sally-756     

    il m'est arrivee de telecharger avant la loi des anciens succes qu'on ne trouvent plus sur le marche et voila qu'on nous retire la seule chose qui puisse nous donner du baume au coeur c'est toujours les memes qui en profitent pensez a ceux qui n'ont pas les moyens merci

  • Pyrrah
    Pyrrah     

    Petit Verbatim® ? Pas mal l'édito avec un nom de marque :)

    Plus sérieusement en ce qui concerne la loi Hadopi, il serait temps de revoir tout ça. A quand des solutions qui ne soient pas axées sur la répression ? On ne fait que ça depuis ces dernières années...

  • Morph3u$
    Morph3u$     

    Bien que je sois pour un internet libre et non-censuré, il faut quand même remarquer le petit geste du gouvernement qui au moins prend le soin d'inviter de vrai professionnels du métier - manière de concéder qu'on ne peut pas donner des règles à tout va - je trouve que rien que ça c'est déjà pas mal comparé au fait de camper sur la position de " on décide de tout pour tous " MAIS il faut être très vigilant quant au résultat de ce genre de débat : c'est bien beau d'inviter tout le monde au restau pour discuter mais reste à savoir qui va payer l'addition.

  • Utopihumanos
    Utopihumanos     

    Propriété : voilà le gros problème qui revient sans cesse. Je suis entièrement d'accord M. Barlow. Nous ne sommes pas propiétaire des idées que nous avons. Elles appartiennent à l'humanité et non à l'individu. Évidemment il faut rémunérer la création mais pas comme un vulgaire produit industriel. Il faut rémunérer l'artiste parce qu'il créé non pas parce qu'il produit quelque chose ou rend un service. La licence globale, dont on ne veut pas parler car elle est bien plus profitable aux artistes qu'aux lobbies commerciaux qui les exploitent, n'est pas un modèle parfait mais se rapproche plus de la réalité. On ne parle pas non plus de l'accès à la culture. Est-il normal qu'un titulaire du RSA paie un CD le même prix qu'un cadre supérieur d'une multi-nationale ??? Avec la licence gobale on pourrait indexé le coût de la licence sur la capacité financière de chacun pour faciliter l'accès à la culture. ARTISTES, FI DE CETTE MASCARADE ! REVEILLONS NOUS ! EXIT LE STAR SYSTEM ET LE COMMERCE DES IDEES ! VIVE LA REVOLUTION...EUH LA CREATION...

  • Zefred69
    Zefred69     

    Comme quoi, quand on laisse la parole aux vrais connaisseurs, à ceux qui sont directement concernés, on a un avis bien plus sérieux et viable.
    Depuis quand explique-t-on (nous, les petites gens) que les récrimination contre le "piratage" ne sont que craintes de pertes de revenus pour les "industriels" et n'ont strictement rien à voir avec la protection des droits d'auteurs qui sont de toute façon bafoués depuis bien longtemps par ces mêmes industriels. Et quand je pense que l'Etat croit nous berner !

  • Papounet17000
    Papounet17000     

    Ils veulent nous pondre tout simplement "la chine 2" ici, tout contrôler, mais contrôler quoi bon sang ?

    Hadopi serrait la prémisse a d'autre blocage dans le futur pour contrôler tout le net, comme à leur habitude, ils veulent s'accaparer ce qui ne leur appartient pas.

  • TermiNETor7
    TermiNETor7     

    Peut importe ce qu'ils feront, les vrais pirates, pirateront sans même le moindre soucis. C'est les autres qui vont en payer le prix...

  • Erpaf
    Erpaf     

    Quelques voix discordantes de sauvages dans ce beau projet de civilisation, mais qui resteront inaudibles. La preuve ? Le communiqué officiel était déjà écrit avant le 2eme jour de ce eG8 et fuitait dans le NY Times. Vous voyez pas besoin de débats, le but final était déjà décidé.
    Une autre preuve de ce débat : http://is.gd/UtNAAQ Notre Mitterand de Ministre n'aime pas trop les avis contraires.

  • number0
    number0     

    enfin des gens qui pronne de bonne chose. il était grand temps que cela arrive. l'internet a été créé dans le but d'offrir un monde libre et permettant les échanges je ne m'étonne même pas de voir des groupes comme "anonymous" voir le jour quand on voit les ... que les gouvernements sont capables de réalisés

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire