En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hadopi 2 : le risque de censure existe
 

Selon La Tribune, le Conseil d'État a soulevé plusieurs problèmes d'inconstitutionnalité dans le texte complémentaire à la loi contre le piratage qui doit être débattu au Sénat le 8 juillet prochain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • paloopasu
    paloopasu     

    Pour le reste non merci.

  • jackreynoldslol
    jackreynoldslol     

    hahaha je te le pri

  • supaloopa
    supaloopa     

    MAM...inator a pris le dossier Hadopi en main. Que les limaces gluantes qui squattent les basques des artistes sur la toile et font "comme si que rien" commencent à sortir leur C.B ;-)
    ps : rira bien qui rira le dernier

  • MDR91000
    MDR91000     

    C'est bien fiston te diraient Sarko et Christine Albanel. Tu es "poli" pour reprendre ton terme, je te qualifierais de mouton à la place, ou de fils d'un grand PDG de Sony ou Universal. Mais en attendant, sache que la plupart des gens qui téléchargent sont d'accord de rémunérer les maisons de disques avec une taxe sur l'internet, à condition de laisser la liberté de télécharger sur les P2P librement. Donc encore une fois, et tu le dis, les lois sur la propriété intellectuelle doivent être adaptées aux nouvelles technologies, et dans certains cas, il faut ne pas respecter certaines lois pour qu'un gouvernement se résigne à l'améliorer (rien que mai 68, même la révolution de 1789, qui se souciait de la loi ? Et pourtant, tout le monde dira que c'était pour la bonne cause ! Même si ici c'est moins important certes... ) Et un président qui veut faire passer des lois anticonstitutionnelles (non respect de la présomption d'innocence entre autres, passage de lois en force, etc.), ça ne te choque pas, alors que c'est la base même d'une république, alors ne parle pas de respecter la loi si les gens au pouvoir ne le font pas ! C'est surtout qu'ils veulent nous traiter encore plus comme des vaches à lait qu'ils ne sont habitués à le faire !
    Alors non merci Monsieur le "poli" !

  • OnPeutPas
    OnPeutPas     

    En France nous n'avons qu'à revenir à l'ère pré-internet !

    Cessons d'investir dans les réseaux du futur, coupons tout, revenons au bon vieux temps celui des magnétoscopes, des piles alcalines, des vinyles, des charrettes tractées par les boeufs.

    Cessons d'investir dans la recherche, le futur est vain.

    No we can't !

  • toptop
    toptop     

    J'ai déjà parlé de l'atteinte aux libertés individuelles que ne manquerait pas d'engendrer une loi Hadopi 1 ou 2 ou 999.
    Je voudrais juste souligner l'impact négatif qu'une telle loi pourrait avoir : Qui conservera son abonnement internet après s'être fait spoilié d'unbe amende astronomique sans aucun rapport avec la gravité de la faute ? Qui sera assez bête pour aller acheter des CD ou des DVD après avoir été ruiné, voir pire par cette loi ? Qui peut croire aujourd'hui qu'un seul centime de ces amendes ira aux auteurs compositeurs et autres ayant-droit ?
    Excusez moi de porter le débat sur ce plan mais essayez un peu d'imaginer votre réaction quand vous recevrez le petit courrier ou pire la visite de la maréchaussée qui soit dit en passant me semble avoir autre chose à faire, de même que le juge qui va se transformer en OS Hadopi avec son petit tampon pour valider ses 500 coupures/semaine, valorisant pour un juge, non ? Combien d'années d'études pour celà ?
    Le problème est que le Timonnier est si tétu qu'il ne renoncera pas, alors, tant pis, nous appliquerons les solutions qui existent déjà et comme ça il n'y aura plus rien à gratter.

  • dqr33
    dqr33     

    Pour compléter : je puis vous assurer que si j'ai l'occasion de poser des questions à "mes élus", de quelque bord qu'ils soient, je poserais au moins celle-çi : "Que comptez-vous faire pour adapter les lois aux nouvelles possibilités de téléchargement que permet Internet ? ("licence" globale ou autre) "

  • dqr33
    dqr33     

    En préambule, je dirais que ce n'est probablement pas HADOPI qui va faire augmenter de façon substantielle les ventes de CD, DVD ou la fréquentation des salles de cinéma, et par suite les "revenus" des différents auteurs, interprètes, etc... OK.

    Il n'en reste pas moins vrai que le "piratage" à grande échelle comme le permet Internet n'est pas quelque chose de "normal", désolé !

    De quelque façon que l'on tourne le problème, cela fait toujours un sacré manque à gagner pour les auteurs, compositeurs, etc !

    Que les lois sur la "propriété intellectuelle" ne soient plus adaptées au nouvelles techniques numériques, toujours d'accord ! Mais elles sont encore là, et ce sont les mêmes pour tout le monde et se doivent d'être appliquées si on veut que les compositeurs, interprètent, en retirent quelque chose.

    (Je ne parle pas des "vendeurs"...)

    Bref, au lieu de se polariser sur HADOPI, d'accord, on ferait mieux d'adapter, enfin, ces lois dépassées pour y inclure les nouvelles possibilités qu'offrent Internet. Mais d'ici là, elles ont toujours cours et se doivent d'être respectées.

    Quant à interdire les ventes de supports de stockage de grande capacité, c'est bien évidemment une "bêtise", pour rester poli. De tels supports ne sont pas utilisés que par les "pirates"... Idem pour les débits importants, du reste.

    (J'achète moi-même des supports de grandes capacités, je ne télécharge pas, et en plus je paye pourtant la taxe sans rien dire...)

    Quant à mettre des limites en "upload" ou en "download", je ne sais pas si ce serait une bonne idée. Quid de la télé ou des radios Internet, par exemple ?

  • musclor 74
    musclor 74     

    marre de tout ça moi je pari que les vente ne vont pas augmenté de beaucoup . certaine personne qui ne telecharge pourtant pas sont contre cette loi et on décidé de ne plus acheter le moindre cd et dvd . qu'il continue comme ça à tout vouloir controler (comme la chine on en est pas si loin comme prétende certain)mais bon dieu qu'est ce que cela peux faire que des gens télécharge c'est incroyable ça !!! merde interdiser les disque dur (monstrueux de capacité pour mettre des million de photo du petit dernier!!! lol !!!) les dvd vierge et basta !!! ou bien mettre en forfait en upload et en download de 3 à 4 go pour le mois et pis voila problème en grande partie résolue . beaucoup de gens qui vont être couper pourron soit pirater le wifi du voisin soit se connecter avec les code des amis en freewifi ou neuf wifi moi j'ai déjà des code de connection d'amis à titre préventif !!! il est évident que je ne téléchargerais pas avec ces code de connection (au passage très bonne idée de free et de neuf)j'ai aussi un abonnement avec sfr (clef wifi reseau téléphone portable ) c'est pas mal du tout mais bon la oublier le peer to peer on peux pas déja essayer . mais au moins on peux surfer !!!

  • tibmag
    tibmag     

    Voilà l'astuce du gouvernement, essayer par n'importe quel moyen de faire passer une loi qui ne plait ni à la population, ni à certaines assoc de liberté individuelle informatique.

    Mais par contre , le gouvernement excelle dans les lois foireuses comme la réforme de l'éducation ou hadopi avec ce second volet qui préconise un jugement baclé par un dossier fait en long et large et en travers par une institution administrative (hadopi). Cela pose aussi un gros problème car même si la décision est faite par le juge, le dossier n'est en aucun cas fait par une institution judiciaire -> Donc on donne "les pleins pouvoirs" à une institutions administrative.

    De plus Hadopi ne règle en aucun cas les problèmes de "pompage" de ligne internet sauf en proposant certainement des produits fait par le gouvernement afin de nous surveiller de prêts.

    Donc dans ce cas là , on faire appel à un certain pays dans le monde où l'oppression sur internet est flaggrante avec l'installation de mégafiltres. Le gouvernement devra y penser.

    A force on verra voir des pages gouvernementales sur le net avec marquer sûr pour Hadopi mais sûr surtout pour le gouvernement avec de magnifique photos de propagandes.
    C'est avec la propagande brutale qu'on obtient le mécontement du peuple.

    Pour finir, ce n'est pas en faisant n'importe quoi, que la FRANCE va aller mieux

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire