En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grégoire, success story d'un artiste financé par les internautes

Grégoire, success story d'un artiste financé par les internautes
 

Inscrit sur le site communautaire MyMajorCompany, Grégoire a reçu 70 000 euros de la part des internautes pour produire son disque. Il est actuellement classé parmi les meilleures ventes

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Olivier1231
    Olivier1231     

    Les internautes, dans ce système, ne peuvent toucher la plus grosse partie. Ils ne sont là que pour apporter des fonds.
    Si l'on suit votre proposition, cela équivaudrait à dire que lorsque quelqu'un monte une entreprise et emprunte à une banque, la banque devrait récolter la majorité de son chiffre d'affaire... ce qui vous en conviendrez n'est pas très viable ni encourageant :)
    Récupérer sa mise à 50000 ventes d'album me semble déjà largement intéressant... à condition de faire les bons choix bien sûr :)
    A mon avis, le seul risque qui pourrait se produire à court terme ce serait qu'un album produit par cette filière ne revienne pas forcément moins cher à l'achat pour le consommateur final qu'un album produit par une filière classique... mais si ça permet de faire baisser le prix des album pourquoi pas :)

  • berty44
    berty44     

    le 50% pour le site s'explique par le fait que ce système va se developper et que les créateur du site veulent récupérer leur investissement rapidement. Ce %age va baisser quand la concurence va augmenter.
    Ce qui est important c'est que le %age de l'auteur augmente, il y en a marre de ces majors qui ne produisent rien et vivent sur le dos des grosses ventes de disque (toujours les mêmes).
    Quand on voit tout ces artistes envoyés pleurer sur les scènes pour dire "ouin ! le piratage me prend mon salaire". Il ne disent pas que les maisons de disque leur laissent à peine 5%. Finalement ce sont des malheureux avec des contrats qui les serrent à la gorge.

    Vive le piratage et on sait déjà très bien qu'il est producteur de réussite. Dans le domaine de l'informatique : Winzip, Paint Shop Pro et bien d'autres etaient des logiciels en téléchargment libre au début. On voit ce qu'ils sont devenu.

  • kak-karante
    kak-karante     

    Oui, toujours les mêmes dans l'histoire.
    Mais la personne qui a fait MyMajorCompagny innove quand même dans le fait où elle prend le risque de tenter ce nouveau genre d'aventure et donc de promouvoir cette avancée "sociale" pour les artistes.

  • Dark-Water
    Dark-Water     

    50% pour le site je trouve que c'est plutot exagéré au final ce sont les internautes qui prennent le plus de risques et c'st pour moi ceux qui devrait toucher la plus grosse partie.

  • Moi Je
    Moi Je     

    ... c'est lui qui touche le moins dans l'histoire !
    Cela donne-t-il envie de mettre la main à la poche ?
    En fait... rien n'a changé si ce n'est le mode de financement, et UN PEU l'artiste qui touche beaucoup plus qu'avec un label classique.

Votre réponse
Postez un commentaire