En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

GPS, GSM, RFID : la filature électronique est lancée !

GPS, GSM, RFID : la filature électronique est lancée !
 

On connaissait déjà le GPS ; les opérateurs de téléphonie mobile franchissent un nouveau pas en commercialisant un service de géolocalisation qui permet aux entreprises de surveiller les équipes nomades.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Nicolas Z
    Nicolas Z     

    Je suis toujours étonné de voir les gens s'emerveiller de ces gadgets technologiques qui nous facilitent la vie mais qui ont leur inconvénients. Ces merveilleuses petites atteintes à la démocratie qu'on ignore à grand renforts de "Moi je n'ai rien à cacher!" quand elles ne vous concernent pas.
    La liberté, ça n'est pas un ensemble de petites libertés hiérarchisées par ordre d'importance comprenant celles qu'on peut perdre et celles que l'on doit impérativement conserver sous prétexte de conservation de la sacro-sainte démocratie. La Liberté c'est un concept, une valeur que l'on ne peut morceler. Un idéal. Un choix !
    La liberté en l'occurence c'est que vous pouvez toujours éteindre votre téléphone quand vous souhaitez être tranquille..

  • C.H. de St Genis
    C.H. de St Genis     

    Ce qui n'était que des romans "de gare" devient la réalité quotidienne. Geoges Orwell et Ira Levin deviennent les prophètes des temps modernes.
    Que devient l'homme devant ces grignotages de libertés tant collective qu'individuelle?
    L'hypocrisie des opérateurs qui se retranchent derrière les subtilités du droit qui exige l'accord de la personne concernée est digne du Panthéon du cynisme.
    Quel choix à le salarié itinérant? Celui d'accepter ou d'aller flatter l'ANE PEHEU.

Votre réponse
Postez un commentaire