En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

GPS et ultrasons, nouvelles armes de la traque aux graffitis

Outre-atlantique, Traptec, une petite start-up, vient de mettre au point un procédé permettant de prendre sur le fait les graffiteurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Sigur_
    Sigur_     

    Bravo!Vive l'ouverture d'esprit!Je ne vois pas en quoi un taggueur est assimilable à un délinquant? Certes, certains font cela dans le seul souci de vandaliser mais il en est d'autres qui graffent dans le seul but artistique, par conviction et engagement. Cette invention n'est qu'un pas de plus vers une dictature securitaire.

  • NaK Ka 47
    NaK Ka 47     

    le porbleme avec tout ce temps perdu a tenter d'Arrêter de jeunes artistes de mettre de la couleur sur un mur pourait je ne sait pas moi... etre passé a enlever la drogue des écoles, arrêter des violeurs, prévenir des attentats terroristes... mais non on assemble le nec plus ultra de la technologie pour detecter les ultrasons de la cannette d'un graphiteur... humm, je doit admettre que si on installe ce genre de dispositif dans ma ville je vais aller peinturer mon vélo la juste pour voir la police arriver a pleine vitesse pour me trouver calmement en train de repeindre mon vélo!

  • Flying Hammer
    Flying Hammer     

    Depuis qq temps, le GPS est à la mode et on lui fait dire n'importe quoi pourvu que ça mousse... Dans ce cas, je ne vois pas bien ce qu'il apporte : les lieux sont fixes, pas besoin de les poursuivre... :o) Le GPS dans les voitures des keufs pour y arriver + rapidement, d'accord... dans ce cas, pas plus à voir avec les graffiti qu'avec les voleurs de poules.... A moins que quelqu'un ait d'autres infos.

    JCG, gps lover

  • Egrah
    Egrah     

    Je chercherai plus a trouver une solution a cette technique au lieu plutot de chercher a savoir qui paie quoi. Aujourd'hui on se pose moins la question de savoir qui installe les cameras de surveillance dans certaines villes . Parceque le system de surveillance est mis en avant par tous les crimes et viols non elucides . Si effectivement les graffitis , mieux encore les reparations liees aux graffitis necessitent cet investissement , je dirai pourquoi pas ?
    Il suffira a la ville de specifier les couts et surtout les besoins lies a cette technique a laquelle on pourrait simplement associer un system de surveillance qui se declenchera aux ultrasons . Ceci pourrait justifier les sorties des intervenants et donc eviter des sorties intempestives ......

  • Dr Kw€
    Dr Kw€     

    Qui paye la pose des capteurs? Qui décide l'emplacement des capteurs?

    Ce procédé est innaplicable dans 99,9 % des cas.


    Let My Train Go !!!

  • Traroth
    Traroth     

    Enfin un procedé pour detecter les delinquants, et non pour surveiller tout le monde !

Votre réponse
Postez un commentaire