En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Google s'offre le numéro un de la diffusion de vidéos en ligne

Google s'offre le numéro un de la diffusion de vidéos en ligne
 

L'affront est réparé. Le moteur de recherche comble son retard dans le domaine de la vidéo en ligne en achetant YouTube pour 1,65 milliard de dollars.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • obc
    obc     

    En fait, le terme que j'ai choisi "censure" n'est pas vraiment approprié:

    Ce que je voulais dire, c'est que dans YouTube, les vidéos etaient envoyées, publiées, puis ensuite, éventuellement et après un certain temps, éliminé.
    Ca permettais quand même à un certain nombre de personnes de les voir, les sauvegarder, et de les rediffuser si nécéssaire via un autre moyen.
    (même si c'est vrai que sauvegarder les vidéos YouTube n'était pas trivial)

    J'en vois l'intêret en particulier pour les vidéos ou les documents que justement, "on" ne voudrais pas que le public voit (reportages, tabassages policiers, opérations militaires,...) bref, ce que les sociétés/gouvernements/majors/... voudrais nous empêcher de voir des raisons différentes, l'une d'elle étant la "Proprieté intellectuelle".
    Une sorte de journalisme amateur, en fait. (qui oblige d'ailleurs à aiguiser plus encore l'esprit critique de chacun)

    Et comme je le disais, un YouTube "légal" signifie dans l'esprit de ces organisation un controle à-priori sur ce qui va être publié.
    Or, dans ce cas, vu le travail et donc l'argent que ca représente, c'est
    très tentant de ne laisser passer que les vidéos avec un espoir de profit immédiat: en gros, les pubs et les clips de promotion. De plus, pour garder les bonnes relations avec les "amis" ou les concurrents, il vaudrais mieux éviter les scandales potentiels:
    Par exemple je ne vois pas GoogleVideo laisser passer un clip mettant en cause des pratiques douteuses de Microsoft, alors que YouTube s'en fichait éperdument - Au pire elle se faisait attaquer par microsoft mais de toute facon le procès aurais pris plus de temps que l'existence de la société, et aurait généré de la pub.

    C'etait ce que je voulais dire dans mon 1er post.
    OB

  • Jamesr
    Jamesr     

    Navré de te décevoir mais Internet est déjà censuré. Certes, la loi n'est pas toujours appliqué, mais elle existe.
    Internet n'est plus une zone de non droit.
    A l'image de cet internaute attaqué par Free pour diffamation, parce qu'il avait écris sur un forum que leur offre était une "arnaque"!

    ça fais froid dans le dos.


    James

  • obc
    obc     

    Plusieurs millions de $$ pour un site qui, maintenant qu'il va être placé sous l'oeil attentif des majors va rapidement devenir une ènieme gallerie de promotion pleine d'extraits et/ou de pub...

    La force de YouTube c'etait justement le coté "Fait par les utilisateurs", avec des clips insolites et surtout, non censuré.
    Maintenant que tout le monde va savoir que c'est controlé, plus personne n'ira (il existe d'autre solutions de toute facon)

    L'attitude de google me decois de plus en plus...

  • Labbaipierre
    Labbaipierre     

    C'est tout simplement énorme. :)

    Au moins Google vient de racheter son plus gros concurrent... à quand le rachat de MySpace ? :ange:

Votre réponse
Postez un commentaire