En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Google échappe à la loi Informatique et libertés

Google échappe à la loi Informatique et libertés
 

La justice a donné tort à une internaute qui désirait effacer ses traces sur Internet. Elle exigeait que Google retire des informations, remontant à dix ans, stockées sur ses serveurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Jean Riencore
    Jean Riencore     

    Sauf que si c'est stocké chez Google, tu peux le supprimer sur Usenet, il est toujours accessible pour ceux que ça intéresse.

  • 11Touche
    11Touche     

    C'est moi ou elle est vraiment fèlée?
    C'est sa responsabilité à elle de ne pas divulguer ces informations qu'elle juge dangereuses. Son clavier a lui-même deviné ses goûts? Voyons donc... c'est elle qui a abusé à l'origine. Quelle *****...

  • DDurand
    DDurand     

    J'ignore où l'auteur de l'article a vu qu'on ne peut effacer les messages dont on n'est pas l'auteur sur un forum Usenet.

    Usenet ne propose en effet aucune sécurité : Pour se faire passer pour quelqu'un, et donc écrire en son nom ou effacer ses messages, il suffit de prendre son identité.
    Les serveurs Usenet obéissent alors sans difficulté.

    C'est en général la technique utilisée par certains groupes, généralement étudiants, qui estiment qu'Usenet est leur propriété et le "grand public" des "parasites" (le mot est souvent employé) qui doit en être chassé.

  • Roger68FR
    Roger68FR     

    Moi je n'ai rien à me reprocher. Je n'ai rien à cacher. Cela ne me dérange pas du tout si on me suit à la trace et si on connait ma vie privée.

  • wayne99
    wayne99     

    ... Ce dont tu parles s'appelles de la delocalisation, et cela existe depuis belle lurette pour la procudtion.

    Il n'est que "normal" que cela touche egalement les technologies nouvelles. et la non plus d'ailleurs ce n'est pas nouveau: tous les sites ed paris en ligne ou de poker en ligne par exemple, sont souvent situes dans des paradis fiscaux, pour ne pas tomber sous le coup et de la legislation et de la fiscalite francaise...

  • bipdan2
    bipdan2     

    Bravo, la justice française. Même si la décision n'aurait peut-être pas été applicable en raison de la situation géographique de google et ses serveurs, la justice aurait du avoir le courage de rendre un jugement de bon sens.

    Maintenant, les entreprises françaises qui seront emmerdé par le droit français savent ce qu'ils leur restent à faire. Siège social et serveur à l'étranger, et on en parle plus.

    Et on compte sur le numérique pour relancer la croissance ? A moins qu'on ne parle de la croissance des autres pays ?

  • zeus_phpfrance
    zeus_phpfrance     

    Encore faudrait-il que les informations aient été prises en France.
    Si cette personne a donné des informations, sur un site étranger, elle a pris des risques.

    De toutes façon, toute information données sur le net est accessible. Les lois n'interviennent qu'une fois le délit constaté.
    La meilleure solution est donc de limiter les informations qu'on donnent ;)

  • jean-yves06
    jean-yves06     

    un serveur qui prend des notes en france doit etre soumis aux lois francaise

  • Moi Je
    Moi Je     

    ...nous avions été prévenu !
    Ne pas faire confiance à Gogol !
    Toutes les lois Française ne changeront rien à ses entreprises qui ont leurs sièges socials en dehors de France, cela avait été dit, redit, mais certains ce sont crus plus malins que d'autre, et voila la première preuve qu'il faut ce mefier !

  • anonyme94
    anonyme94     

    Non et oui.
    Avec le slogan trop d'info tue l'info.
    Si dans votre jeunesse, ou à vos début sur Internet, vous vous étes laissez aller sur des forums, c'est en partie répérable.
    Il suffit de noyer le poisson et de faire en sorte que vos écrits ne soit plus trouvables.
    En écrivant des commentaires élogieux avec votre nom ou pseudo ou si besoin en les générant avec un robot.
    Bien malin qui va trouver les autres.
    Bon, si tout le monde fait çà, ça va augmenter les frais de stockage mais faut choisir tout garder ou payer.

Votre réponse
Postez un commentaire