En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Google contraint de supprimer les photos d'une ville américaine privée

Google contraint de supprimer les photos d'une ville américaine privée
 

La ville de North Oaks, dans le Minnesota, a demandé et obtenu le retrait des photos de ses rues privatisées, visibles dans Google Maps.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • dircab
    dircab     

    Cela existe en France : toutes les voies privées à Paris et toutes les résidences fermées dans le sud de la France par exemple. En allant plus loin, tous les chemins de terre qui mènent aux fermes dans la campagne : interdiction de PUBLIER (pas de prendre...) des photos prises à partir de ces lieux.
    Mais il me semble que l'on est propriétaire du "sol au ciel" et donc, que les photos aériennes ne peuvent pas être publiées si vous prouvez qu'elles ont été prises à la verticale de chez vous.

  • ikariya
    ikariya     

    désolé pour ce titre au jeu de mot vaseux.

    C'est pas trop un détail du scénario, c'est le sujet même du film.

    L'aspect superheros c'est juste pour amuser la galerie et masquer le propos hautement politique.

  • bipdan2
    bipdan2     

    De ce détail du scénario. Effectivement ce n'est peut-être pas une bonne idée. J'imaginais plus un truc genre une présipauté bien connue !

    Vive le haut doubs libre ;)

  • ikariya
    ikariya     

    Paul Verhoeven s'est déja posé cette question et ça a donné : robocop

    un grand film d'anticipation ...

  • bipdan2
    bipdan2     

    Cela signifie-t-il que sans mandat ou invitation il est possible de foutre dehors tout non résident y compris la police ?

    A quelle moment de l'état de ville privé à celui de province indépendante ?

    serait-il possible de faire de même en france ?

Votre réponse
Postez un commentaire