En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Galileo, le GPS européen, a enfin pris son envol
 

La fusée russe Soyouz a décollé ce 21 octobre, emmenant avec elle les deux premiers satellites du futur système de navigation européen. L'aventure du GPS européen commence.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Lord Predaotr
    Lord Predaotr     

    Vous avez du mal comprendre,
    1) Il s'agit d'indépendance géo-techno-socio-politique
    2) l'utilisateur n'a pas a "choisir" les récepteur prochainement conçus seront en effet capable d'utilisé les deux systèmes simultanément pour des performances et une fiabilités accrus, + de 50 satellites au lieu de 24 ...
    Et si en plus on rajoute le GLONASS Russe et bientôt le COMPASS Chinois, voila qui promet un très belle avenir aux géo-postionnement.

    Cordialement,

  • saephokff
    saephokff     

    Gouffre ?
    Je ne vois pas vraiment où...
    N'oublions pas que ce projet devraient couter environ 10 milliards aux contribuables européens sur 20 ans, ce qui fait 500 millions par an pour 500 millions d'habitants.
    Cela fait moins de 10 cts par mois, 1€ par an, ou 20€sur 20 ans.
    Quand on voit le nombre de personnes qui ont payés 100, 200, 300€ leurs "gps", 20€de plus ne réprésente pas grand chose, surtout qu'il apportera une indépendance à l'Europe.
    En effet, les américains peuvent décider aujourd'hui de nous couper quand ils le veulent l'accès au GPS, ce qui ne sera pas le cas de Galileo...

  • neeko12
    neeko12     

    Il était censé entrer en service en 2008, pas être totalement opérationnel. En cela, il n'a que 3 ans de retard, ce qui n'est pas si inquiétant, surtout quand on sait que c'est uniquement pour des raisons budgétaires.
    Et si ça nous permet d'avoir un peu d'indépendance, c'est pas plus mal.

  • galileo_gps
    galileo_gps     

    Personnellement je pense que la volonté de l'Europe d'avoir son propose système de géolocalisation est louable, car il vrai que si le système GPS tombe en panne ou est bridé pour une raison ou pour une autre, il nous faut un système indépendant, fiable et fonctionnel.
    Maintenant je déplore la mauvaise gestion du projet qui est un véritable gouffre budgétaire et qui devrait être prêt pour 2019-2020 alors qu'il est censé être opérationnel depuis 2008...

  • Guillaume Deleurence
    Guillaume Deleurence     

    L'Europe veut son indépendance technologique. Qui sait ce que deviendra le GPS ?

  • Matthieu Constanzo
    Matthieu Constanzo     

    L'Europe voulait concurrencer les USA : pourquoi donc ? suprématie technologique ? Le GPS est implanté partout : voitures, téléphones portables etc...) je ne vois pas ce que Galileo pourrait apporter de plus à part le fait que l'on pourra "choisir" entre deux systèmes : encore un gouffre à milliards. mais ce n'est pas grave c'est l'Europe avec notre argent qui paye l'ego des députés européens...

  • alfred1861
    alfred1861     

    Le lancement sera diffusé sur cette page :
    http://www.esa.int/SPECIALS/Galileo_IOV/SEMDRFFURTG_0.html

  • rhobetta
    rhobetta     

    Le GPRS n'a rien à voir avec le GPS. C'est une norme de réseau de données mobile.
    Conf. http://fr.wikipedia.org/wiki/General_Packet_Radio_Service

  • GPS73
    GPS73     

    De nombreuses personnes se demandent pourquoi faire un nouveau système coûteux alors que le GPS fonctionne déjà. En cas de guerre, le GPS peut-être brouillé/bidouillé par les USA pour rendre les adversaires "aveugles". Il est déjà à précision réduite pour l'usage général (15m je crois ??).
    Les industriels ne sont pas intéressés car sans doute pas sûrs de pouvoir avoir de bons retours $$ à long terme, "pas assez cher" pour les clients.

  • Xavier8086
    Xavier8086     

    Pourquoi Galileo a-t-il temps de mal à pouvoir être mise sur pied malgré les milliards nous dit-on déjà disponible?
    J'ai lu dans votre article qu'il sera plus précis par rapport à l'Américain GPS, Je pense que vous oubliez un peu le GPRS qui lui est plus précis sans oubliez que les américains travaillent au quotidien pour perfectionné encore plus leur système.
    Alors si l'Europe veut être technologiquement indépendante, elle a intérêt à mettre tous les moyens en jeu et être plus réactive.

    Xavier

Votre réponse
Postez un commentaire