En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

France Télécom teste le Wimax de test

L'opérateur expérimente WIP en Bretagne. Une technologie d'accès haut-débit sans fil fixe qui sert de pré-standard au Wimax.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Un utlisateur du Wimax
    Un utlisateur du Wimax     

    L'ART a lancé un appel à candidature fin 2003 pour deux licences 3,5GHZ (pré-Wimax) en France. Seule la société Altitude Telecom a été retenue. C'est donc la seule aujourd'hui qui commercialise ce type d'accès.

  • Non mais !
    Non mais !     

    L'ART n'est pas une instance juridique et ne condamne pas. Quant au mairie, si elle veulent opérer des réseaux sur la voie publique elles sont soumises à détention de la licence correspondante ! Si des mairies ont été condamnées (vous auriez du dire lesquelles ou donner un pointeur), c'est qu'elles ont enfreint la loi.
    Je n'ai rien a voir avec FT, mais je bondis quand on bafoue l'état de droit et qu'on s'en étonne ! En outre, j'ai du respect pour l'ART qui n'est pas un soutien inconditionnel de FT mais une autorité de régulation. Son travail est difficile, alors n'en rajouter pas en faisant des amalgames. Les mairies en question sont les seules responsables si elles ont été condamnées. Nul n'est sensé ignorer la loi.

  • Inet
    Inet     

    WIP = pre-standard WIMAX. Le 802.16 n'est pas encore finalisé. Quelques constructeurs proposent des équipements implémentant les spéc déjà définies (bien quelles changent encore beaucoup). Aujourd'hui, ce n'est pas encore vraiment interopérable entre les constructeurs. FT ne fait que des tests. Un opérateur normand (Altitude Telecom) possède une licence pour mettre en oeuvre du WIMAX sur le bande des 3,5 Ghz.
    WIMAX permet en théorie ~70 Mbs sur ~50 kms avec une antenne extérieure (bîentôt intérieure, ouis mobilité < 100 kmh). En outre pas besoin d'une ligne de vue directe. La techno est point à multipoint ou point à point. Comme c'est une norme, ce sera moins cher que la BLR. C'est une techno WMAN et non WLAN comme le Wifi. Aujourd'hui, les tests en grandeur nature servent à connecter des zones blanches avec WIFI (abonné) + WIMAX (raccordement opérateur). Cela permet de couvrir des zones + importantes avec du 12 Mbs sur 20 kms aujourd'hui. A noter que la gestion de la bande passante (QoS) est intégrée ainsi que la sécurité pour protéger les flux (support hertzien oblige). Actuellement, le mécanisme d'intégrité est HMAC avec SHA-1 (je crois), l'authentification est basé sur des certificats x.509 (unidirectionel) avec de la crypto asymétrique (RSA). Le chiffement est en DES ou 3DES. Les clés de sessions sont dynamiques. Pour l'instant, l'écueil du WEP du WIFI est évité. Voilà pour l'essentiel.

  • YopYop_
    YopYop_     

    l'ART qui aide FT c'est nouveau ça ?! en générale c'est plutot l'inverse.
    De plus, l'ART fournie des licences à des sociétés ou associations (http://www.art-telecom.fr/dossiers/rlan/bouc-local2.htm) dont certaines comme Nomotech proposent des offres commerciales.
    Les mairies condamnées n'ont donc pas duent faire ce qu'il fallait...

  • ETHORE Christophe
    ETHORE Christophe     

    Il semble que le WIP ne soit ni plus ni moins que la technologie développé par Wimix Telecom qui permet de faire un équivalent de BLR sur la bande de fréquence 2,4 GHz en respectant les normes ETSI (100 mW PIRE).

  • philippejuju
    philippejuju     

    je vais pour autant defendre l ART mais bon cet kan meme un peu normal je pense que chacun ne peut pas fournir un access internet gratuit et en toute liberte
    franchement ou est vous croyez etreª

  • Pierre Guillery
    Pierre Guillery     

    Depuis qu'ils ont annoncés ce WIP en Bretagne, j'ai cherché à savoir de quelle techno il s'agit vraiment. J'ai demandé à mes collègues technologiquement cultivés, rien. J'ai aussi appelé FT à Rennes, en leur demandant à qui je devrais m'adresser chez FT R&D pour en savoir plus. J'ai eu deux coups de fil depuis, mais toujours pas de précisions. Bourrage de cranes ???

    Mr Souliès écrit que ce WIP "se révèle proche de l'ADSL en termes de débit (512 Kbit/s), mais la portée de WIP est d'une quinzaine de kilomètres (contre 3 ou 4 en ADSL)." Jean-Pierre, pouvez-vous partager avec nous les infos que FT vous a donné -- ou alors avez vous simplement utilisé leurs communiqués de presse ?????? Ont ils du obtenir une quelconque autorisation de l'ART ???

    Aidez nous !!

  • curieux_
    curieux_     

    Technologie qui semble bien proche du WADSL de l'Ardeche developpe par MDS International. Quelqu'un connait il la difference entre wireless IP et wireless ADSL ?

  • inkisitor
    inkisitor     

    Merci l'ART d'avoir fait condamner les maires des villages ayant fait installer des antennes WIFI pour leurs administrés, le temps que FT aie les ressources technologiques pour s'accaparer ce nouveau marché

Votre réponse
Postez un commentaire