En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

France Télécom épinglé pour pratiques anticoncurrentielles

France Télécom épinglé pour pratiques anticoncurrentielles
 

Le Conseil de la concurrence enjoint l'opérateur de mettre fin à ses pratiques de dénigrement à l'égard de Solutel, société spécialisée dans les installations téléphoniques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • jack5611
    jack5611     

    pour les ecrasement de lignes c'est la fautes aux clients !!!
    Pour gagner du temps il n'y a pas besoin d'un papier signé comme quoi
    on s'abonne un FAI.Donc chaque FAI peut ecraser une ligne.

  • obc
    obc     

    En me relisant, je vois que je suis *un peu* incisif.
    (Je vois tellement de problèmes liés à tous ca que j'en suis exaspéré)

    En fait, pour être plus réaliste, j'imagine que plus que de l'incompétence ou de la malhonnêteté, le manque de temps des techniciens dois aussi être à l'origine de ces problèmes:
    Le gars payé au smic, il a 25 interventions à faire dans la journées, sur 5 sites physiques différents: En cas de doute sur une ligne, surtout une ligne un peu vieille, ou mal numérotée, lui il ne peux pas passer 3/4h sur une seule ligne, il recable et il s'en va, il peux pas se permettre de passer trop de temps sur chacune.
    Du coup le taux d'erreur monte, surtout sur une zone urbaine à 20k lignes.
    C'est comme ca, à la limite c'est compréhensible vu l'ancienneté des cables, le la confusion qui règne (apparts découpées donc lignes tirées après coup,...)

    Il faudrais en tirer des lecons lors du tirage des fibres aux abonnées...

  • obc
    obc     

    -> Donc en cas d'écrasement, la ligne abonnée peux effectivement être débranchée du local de dégroupage (plus aucun opérateur concurrent ne peux récupérer la ligne).

    Au risque de passer pour un parano, j'imagine bien le scénario suivant:
    (pas de preuve certaines, hein, mais ca correcpondrais bien aux scénarios que j'ai pu voir)
    A l'occasion d'une intervention, l'opérateur technique débranche le cable d'un abonné qui n'a rien demandé depuis le local de dégroupage concurent (volontairement ou par erreur de numérotation) et le rebranche sur le DSLAM France Télécom, sur une entrée non active.
    Le client se démène pendant des mois, l'opérateur alternatif ne peux rien faire à par déposer des GAMOT (la ligne arrive plus chez lui).
    En desespoir de cause, le client lâche prise et s'abonne à orange. Sa prise DSLAM est activée immédiatement.
    Dès qu'il branche sa Livebox, ca marche dans les 20 secondes.
    Le client dis "Putain, Orange, de la balle, les autres c'est de la merde".
    Et hop ! Orange +=1.

    Je connais plusieurs cas de personnes (souvent des non-informatiens qui veulent juste que ca marche) qui ont basculé sur orange comme ca, de guerre lasse.

    Encore une fois je dis PAS que ce n'est pas de la faute des opérateurs alternatif: Eux aussi ont fait pas mal de bourdes (les écrasement de Neuf sont légendaires..., ou les abonements forcés)
    http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39362498,00.htm

  • jack5611
    jack5611     

    Bonjour,
    "Idem, lorsque des interventions sont nécéssaires dans le local technique, seul France Télécom (ou bien ses sous-traitants) sont habilités à effectuer les manipulation, alors même que les appareils (DSLAM) appartiennent aux opérateurs"

    Les DSLAM des operateurs sont dans une salle de degroupage, FT ne fait pas le cablage des DSLAM des concurrents.FT se contente de renvoyer la ligne vers la salle de degroupage.

  • Ceut
    Ceut     

    Enfin quelqu'un qui dit la vérité sur les agissements de FT vis-à-vis des autres FAI que orange!!!! ça fait plaisir à lire!
    Quand est-ce que ce genre de commentaire apparaitra-t-il en tant qu'article de presse??? Ca ferait bien avancer les problèmes lié à l'adsl! FT :hurle:

  • obc
    obc     

    Cet article démontre simplement un très important conflit d'intérêts avec France Télécom: C'est *la même* société qui gère les lignes physique (maintenance et alimentation electique des lignes), les services de base (téléphonie, fax), et les services de haut niveau (Internet, renseignements).
    Voir ici les tarif pratiqué par france télécom de location des lignes téléphoniques des abonnées, pour l'ADSL:
    http://www.fdn.fr/Comment-FDN-calcule-ses-prix.html

    Il faut savoir que France télécom, une fois la ligne dégroupée, *n'est plus responsable de la ligne physique*, et donc va facturer à l'opérateur toute remise en état. Mais l'opérateur "loue" tout de même cette ligne !!!! C'est fort, ca quand même. (Lignes qui sont par ailleurs déjà payées depuis longtemps par les abonnements du public depuis que le téléphone existe - Certe, il reste la maintenance courante à facturer)

    Idem, lorsque des interventions sont nécéssaires dans le local technique, seul France Télécom (ou bien ses sous-traitants) sont habilités à effectuer les manipulation, alors même que les appareils (DSLAM) appartiennent aux opérateurs:
    La tentation est grande de faire "exprès" une fausse manip (type écrasement de ligne) , sachant que le temps que le client rale, contacte la hotline de son opérateur, que celui-ci détermine le problème de cablage, puis contacte FT, il se passe bien quelques semaines.
    En plus, le plus beau, c'est que pour signaler un tel problème, il y a un "guichet unique" pour tous les opérateurs, le "GAMOT". Chaque ticket GAMOT est facturé 90? aux opérateurs. Mais une expertise de ligne ne peux être demandé pour une ligne donnée que *au bout du 3ème* ticket GAMOT.

    => France Télécom laisse passer les 2 premiers et lance les réparations au 3ème ticket : 270E gagné peinard en quelques mois. En plus dans 1/3 des cas, le gars va se barrer de son opérateur, de plein droit (service non rendu).
    L'opérateur lésé aura bien du mal à prouver que l'"erreur" n'en était pas une...

    Bien sur, il est probable que qu'Orange soit épargné de ces "erreurs fortuites".
    => Ceci explique (à mon avis) en parti la "bonne" réputation du service orange en terme de stabilité de la connection: Les autres opérateurs sont otages de cette situation.
    (Attention, ils sont loin d'être tout roses non plus, hein, ne me faite pas dire ce que j'ai pas dis).


    Il faudrais vraiment confier la gestion des lignes physiques à un groupe externe, complètement indépandant (juridiquement et en terme d'actions) de France Télécom, un groupe qui serait audité régulièrement pour la qualité des prestations et sa non-discrimination. (*)

    Ce groupe pourrais bien sur facturer ses prestations à l'acte, à tout opérateur qui le demande, avec un contrôle qualité derrière. Bref, comme toute société, quoi.
    Mais bon, toutes les patrons des sociétées de télécom ne rêvent que d'une seule chose, c'est de pouvoir capturer les clients, puis d'arrêter de rendre les services qui coutent cher (l' "effet Noos/numéricable"), pour toucher simplement l'abonnement, alors on est pas près de voir ca :-(

    (*) Idem pour les fibres optiques , peut-être ? Même problème de conflits d'intêrets si l'opérateur qui pose la fibre est aussi le fournisseur de service, mais qu'il loue sa fibre: La tentation est grande de privilégier les services et revenus du fournisseur, et ce quoiqu'en dise la loi. (c'est vachement dur a prouver de toute facon).

Votre réponse
Postez un commentaire