En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fibre optique : les FAI spécialisés se réjouissent de l'arrivée de Free

Fibre optique : les FAI spécialisés se réjouissent de l'arrivée de Free
 

Erenis et Cité Fibre estiment que l'ambition du numéro deux du haut-débit en France crédibilise leurs propres offres.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • noeteyssedou
    noeteyssedou     

    "En cas de vente de free" ?
    Cela a-t-il déjà été envisagé ??

  • ph75
    ph75     

    L'annonce de l'ouverture du réseau optique à d'autres opérateurs est capitale.
    Il faut savoir que FT est engagé dans un lobbying afin d'obtenir de pouvoir construire un réseau optique sans devoir l'ouvrir aux opérateurs concurrents (ceci contre l'avis de l'ARCEP)
    Free coupe donc l'herbe sous le pieds de FT en le prenant de vitesse: politiquement, expliquer que le géant FT ne peut ouvir son réseau pour des raisons de rentabilisation, alors que le petit poucet Free le fait, est intenable.

    Car de toute façon, chaque opérateur ne tirera pas une nouvelle fibre chaque fois que l'occupant d'un logement décidera de changer d'opérateur (notamment si le logement change d'occupant et le suivant prend un autre opérateur)
    Ce serait une idiotie économique, et de plus Free n'a pas les reins assez solides pour cabler en fibre tous les abonnés potentiels.

    Cela passera donc par des accords croisés entre les différents opérateurs de fibre afin de pouvoir les utiliser contre redevance.

    En étant le premier à débuter son réseau optique, Free prend un avantage politique, et un avantage lorsque les négos de partage se feront. Car c'est celui qui aura déployé le plus de fibres qui sera en position de force pour cette négo.
    Enfin le réseau optique constituerait un actif dans la corbeille de mariée en cas de vente de Free.

Votre réponse
Postez un commentaire