En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Faire planter un réseau mobile national, c'est simple comme un coup de fil
 
DR

Considérées comme critiques, les infrastructures télécoms sont loin d'être invulnérables. Quelques lignes de code pourraient suffire pour créer un déni de service national. Explications.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
3 opinions
  • Pierro787
    Pierro787     

    J'ai du mal à comprendre l'alarmisme de certains "experts" concernant la sécurité des réseaux mobiles.

    Pour avoir travaillé des années dans la maintenance des équipements mobiles en France, je peux vous dire que la manip décrite dans l'article est innapliquable en l'état.

    Pénétrer dans un site d'antennes mobiles sans autorisation déclenche une alarme dans le centre de supervision de l'opérateur en question, 24H / 24 ET 7J / 7 avec pour conséquence l'envoi immédiat d'un technicien pour contrôle de ce qui se passe (même la nuit et le week end).

    Par ailleurs, pour accéder aux HLR, il faut avoir le plan d'adressage IP des équipements réseaux ce qui, là encore est impossible à avoir sans importantes complicités internes.

    Enfin, les bases de données HLR étant sauvegardées et toutes les machines redondées (depuis l'incident Bouygues), le plantage d'une seule machine n'aurait pas les conséquences dramatiques annoncées. Il faudrait une attaque simultanée sur l'ensemble des HLR du réseau, ce qui demande bien plus qu'un simple PC relié en Ethernet sur une station mobile.

    Bref, tout ça pour dire que réaliser ce qui est décrit dans l'article est hypothétiquement possible mais nécessite un accès complet en interne aux infrastructures de l'opérateur. Hors de portée du hacker de base...

  • yellowjones62030
    yellowjones62030     

    La France va commencer à payer cher le prix de son retard et de son acharnement à refuser la technologie.
    Ce n'est que le début d'une longue série de failles à mon avis!

  • Epistol
    Epistol     

    « De manière générale, on remarque que les problèmes de sécurité que l'on connaissait dans les réseaux internet apparaissent maintenant dans les réseaus de télécommunications, car cer derniers migrent totalement vers l'IP », souligne Hendrik Schmidt.

    * réseaux
    * ces

    ... omfg.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •