En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Facebook attaqué en justice pour avoir censuré un nu de Courbet

Mis à jour le
Facebook attaqué en justice pour avoir censuré un nu de Courbet
 

Un internaute français a vu son compte désactivé après avoir publié une photo de L'Origine du monde, qui représente le sexe d'une femme. Il vient de porter plainte pour atteinte à la liberté d'expression.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • salolsec
    salolsec     

    Franchement, ce que tu dis n'as aucun sens. G.Courbet a toujours été reconnu comme un artiste choquant mais un artiste a part entière. Et s'il est évident que certaine de ses oeuvres choques, il faut respecter l'oeuvre en tant qu'Art. On laisse Benetton mettre des Publicité-montage ou s'embrasse dictateur/opposant Imam/pape et on se plain d'un tableau certes explicite mais faisant partie intégrale d'un mouvement de grande qualité, le réalisme. Non je ne met pas ma culture en avant, je veux juste que tu saisisses qu'il y a des règles en ce bas monde et que liberté d'expréssion en est une, et que cette exemple ne déroge pas a la règle

  • wakko
    wakko     

    Certes, facebook est loin de respecter la vie privé de chacun, mais personne oblige qui que ce soit a diffuser ces informations donc faut savoir faire la part de choses. Alors, oui facebook se fait de l'argent sur ses utilisateurs, tout comme twitter, google, msn (à l'époque..) etc.

  • papyserge
    papyserge     

    ben moi j'ai tout simplement remis ce tableau sur mon blog !!
    je serais curieux de savoir ce qui ce passerais si tout le monde par solidarité en faisait autant

  • error34
    error34     

    faut pas se laisser faire par une firme qui se croit tout permis, faut porter plainte. Qu'il ne s'inquiète pas facebook enregistre tout et son compte sera comme à son dernier accès.

  • pilou479
    pilou479     

    va faire un tour ici et tu comprendras pourquoi c'est pourri !
    http://www.01net.com/editorial/544860/facebook-accuse-de-conserver-les-donnees-effacees-de-ses-membres/

  • vokitêt
    vokitêt     

    lucie007: "encore un autre qui prend facebook pour un (e) vache a (à) lait ! "

    Normal d' endosser le rôle de la vache à lait quand Facebook prend ses clients pour des veaux. Ce que d' ailleurs une communication comme la votre confirme.

    Ce bloggeur nous montre le chemin à suivre. Facebook est une machine à faire du pognon. Seules des atteintes nombreuses et répétées à son portefeuille peuvent l' amener à respecter ceux qui n' acceptent pas de jouer le rôle de veaux qu' il souhaite leur imposer.
    Quand un veau prend un coup sur le nez, il beugle et il recule.
    Quand une personne qui se respecte se fait taper sur les doigts, il exige des explications et si elles ne le satisfont pas, il se révolte.

    Alors lucie007, génisse ou citoyenne équipée pour la réflexion ?

  • nonexclusif
    nonexclusif     

    MarvinR18 "il faut arrêter avec cette mentalité. Facebook nous offre un moyen de communication efficace. Critiquer cette société, c'est être jaloux."

    Comment peut-on être "jaloux" d' une société privée ?

    Critiquer une mauvaise décision ce n' est pas se montrer "jaloux", mais tenter de protéger un outils offert contre répartie, qui donc nous appartient un peu à tous.
    La critique est utile quand elle est constructive. Toutes les sociétés doivent en tenir compte et elles le font généralement. Quand une société ignore la critique, l' utilisateur va voir ailleurs, ce qui n' est pas le but recherché par ces sociétés.
    C' est pourquoi elles se montrent si promptes en ce moment à répondre, sans examen sérieux, aux "signalements" groupés qu' elles reçoivent de la part de groupes constitués qui oeuvrent à faire disparaître de tout média ce qui ne va pas dans leur sens.
    Il faut que cette posture de soumission à des groupes de pression cesse et que la liberté retrouve ses droits.

  • sain
    sain     

    Ces réseaux ne sont pourris que par les raz-du-bulbes qui les utilisent pour faire "comme tout le monde", mais n' ont en fait rien à échanger car déficients intellectuellement et culturellement.

    Utilisés intelligemment ils sont un outil formidable d' enrichissement culturel, ils permettent de partager des passions et des idées entre personnes qui se trouvent des points communs.
    Cette victime d' ostracisme de la part de Facebook partageait son amour de la peinture avec 800 inconnus animés de la même passion.
    Sa page avait une autre tenue que les sempiternels "IoI, ptdr, mdr, oki, beurk, caca, prout" que l' on croise par millions quand on se gourre de mot clé dans une recherche, la partie qui vous conduit à affirmer de façon bien légère: "moyen de communication pourri".

  • pascalito444
    pascalito444     

    d'autres moyens pour faire partager sa passion que ces réseaux pourris ?

  • sansgène
    sansgène     

    Qui donc ce tableau de Courbet gène-t-il ?
    Pas les amateurs d' art à qui la page du plaignant est destinée. Alors qui donc ?

    Les puritains et les religieux fondamentalistes qui ont l' oreille de Facebook qui croule sous les signalements.

    Faut-il les suivre dans leurs délires ? Se soumettre sans rébellion à leurs oukases ? Ne mettre en image que des corps de femmes rendus informes par des sacs poubelles ? La nudité, totale ou partielle bannie du monde car cela fait tousser des grincheux ?
    Je suis entièrement d' accord quand il s' agit de bannir la pornographie hors des lieux spécialisés qui l' offrent avec les précautions d' usage. Sites dont les grincheux refoulés sont les premiers consommateurs.
    Cette oeuvre artistique mondialement connue n' est pas de la pornographie. Fermer une page avec cette excuse est de l' arbitraire, du totalitarisme, le droit d' expression est bafoué.
    Au nom de quoi ? Cette affaire n' est pas sans me rappeler un certain code de loi théologique qui tend à gagner du terrain en occident. Ce code entend s' appliquer à ceux qui ne pratiquent pas une religion comme aux adeptes de ce credo.

    Etes-vous prêts à sacrifier votre liberté, et pas seulement d' expression mais cela commence par là, pour satisfaire des religieux ?
    Alors continuez à accepter, voire défendre, ces attaques sournoises.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire