En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Examen de santé pour le dossier médical personnel

Examen de santé pour le dossier médical personnel
 

Les salons Medec et Informedica ouvrent leurs portes mardi 15 mars. L'occasion pour les professionnels de faire le point sur le dossier médical personnel (DMP).

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Brunet Giovanna
    Brunet Giovanna     

    Professionnelle de terrain j'ai souvent interrogé des patients ,leur familles,leurs visites sur les resèrves d'un DMP,hn'étant pas médecin j'étais à l'aise pour parler le même langage,tout niveau confondu je ne peux pas témoigner d'une seule remarque négative,au contraire une liste non exaustive de ce qui n'est pas du tout organisé et sourvce de dysfonctionnement aujourd'hui...les personnes les plus simples se souviennent pas de dossier à l'occasion d'un transfert,pas retrouvé aux urgences ...Donc avec M.Coudreau à la tête j'y crois et je pense qu'il peut aller plus vite que l'écheancier acr nous avons aujourd'hui tout pour reussir .Alors Bon courage et nous sommes avec vous

  • Daniel Touzeau
    Daniel Touzeau     

    Plus qu'aux problèmes techniques qui peuvent se poser dans un tel projet (Sécurité, quantité d'information, normalisation des données venant d'horizon divers), l'écueil d'un tel projet tiendra en grande partie de la volonté des différents acteurs à adhérer au projet.
    Or, le passé nous renseigne sur la réticence pour ne pas dire la résistance des principaux acteurs (Médecins, responsable des centres hospitaliers, clinique, etc?). En effet la transparence des actes médicaux n'est pas souhaitée par ces acteurs pour des raisons soit fiscales, soit d'indépendance. Il n'y a qu'à voir le % d'équipement des médecins malgré des aides importantes qui leur ont été octroyées !
    Il y a donc à faire preuve :
    1. de pédagogie,
    2. de volonté politique,
    3. d'énergie pour combattre les résistances,
    4. de s'appuyer sur des expériences pilote pour montrer « que ça marche »,
    5. d'offrir des (+) aux acteurs de terrain pour faciliter leur adhésion.

    Bon courage au chef de projet.

Votre réponse
Postez un commentaire