En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Et voici Dino, autre logiciel d’espionnage probablement d’origine française

Mis à jour le
Et voici Dino, autre logiciel d’espionnage probablement d’origine française
 

Un nouvel outil du cyberarsenal d’Animal Farm vient d'être analysé par un chercheur en sécurité. Il se révèle techniquement ingénieux et a été utilisé en Iran en 2013.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    La menace de perdre une pièce est ce qu'il y a de plus important. Dans ces logiciels d'espionnage il y deux catégories: La cachée cachée qu'on ne découvrira que bien plus tard, trop tard. La cachée mais pas trop avec texte d'aide et messages d'erreur pour se plaindre à l'auteur sans doute ? Là c'est la menace: Sachez qu'on peut vous pirater comme on veut, qu'on est en train de vous surveiller et qu'on s'en cache même pas ! Plutôt vexant non ??

  • Djelme
    Djelme     

    Tant mieux si nos services secrets possèdent aussi une grosse expertise dans ce domaine. La France n'est pas le paillasson de la planète où tous les services secrets du monde viendraient se servir. A eux aussi de subir !

Votre réponse
Postez un commentaire