En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Espionner un ordinateur déconnecté en utilisant... des ondes FM pirates

Mis à jour le
Espionner un ordinateur déconnecté en utilisant... des ondes FM pirates
 

Des chercheurs ont imaginé une attaque permettant d'exfiltrer des informations sensibles d'un PC isolé en s'appuyant sur les ondes électromagnétiques générées par les cartes graphiques. Subtil.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Photo73
    Photo73     

    "Par exemple, si le câble vidéo qui relie l?unité centrale à l?écran n?est pas blindé" Bof, il faut toujours utiliser des câbles blindés...
    L'espionnage du signal de balayage des tubes cathodiques existait (déflexion magnétique, modulation du faisceau), peut-être avant qu'internet n'existe, du moins de façon courante. Faut être équipé.
    Il faut revenir au bon vieux crayon et feuille de papier. Et manger la feuille ensuite. :-)

  • jmemarre
    jmemarre     

    Je sais, le terme onde FM est passé dans le langage courant, mais de quoi s'agit-il précisément. Il faut différentier l'onde qui est la porteuse, et le type de modulation de cette porteuse (ce qui véhicule l'information), qui peut être de la modulation de fréquence FM, de la modulation d'amplitude AM, de phase, de la DRM numérique etc. Par abus de langage une onde FM est donc simplement une onde de très haute fréquence, modulée en fréquence dans la bande dite FM. Cette bande dite FM utilise donc la modulation de fréquence sur des porteuses entre 88 et 108 Mhz. Ce système d?espionnage fabrique donc par soft un petit émetteur sur la même bande VHF (très haute fréquence) que les radios de la bande FM, puis récupère les infos issues de la carte graphique pour les coder et moduler ces information en fréquence, le récepteur FM du smartphone servira ici de "capteur, de récepteur" et le signal enregistré sera démodulé et analysé, a moins que près du PC on place un petit émetteur dans la même bande de fréquence de quelques milliwatts, pour saturer le récepteur FM du smartphone qui présente probablement une sélectivité médiocre et qui sera incapable de récupérer le signal.... Une contre mesure en sorte.
    L'imagination n'a pas de limite, dans l'espionite on arrive déjà à analyser l'effet Doppler, ou même l'effet speckle provoqué par la vibration sur une vitre générée par un son émis dans une pièce pour "écouter" ce qui s'y dit.
    Le mieux est de partir sur une ile déserte pour graver sur une pierre ses mémoires, en pensant à cacher la pierre des caméras des satellite espions !
    Humour off
    Bon weekend

Votre réponse
Postez un commentaire