En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En Allemagne, les emails sont chiffrés.
 
En Allemagne, les emails sont chiffrés. - En Allemagne, les emails sont chiffrés.

Trois fournisseurs de messageries ont décidé de chiffrer le trafic des e-mails entre leurs serveurs, par le protocole SSL/TLS. Le but : rassurer les citoyens allemands... et couper l'herbe sous les pieds des concurrents américains.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
3 opinions
  • JoseRemy
    JoseRemy     

    Il faut tout de même rappeler que la sécuritsation du trafic entre serveeurs mails (SMTP) est un standard depuis bien longtemps. Il suffit de configurer son serveur avec des certificats. Le serveur distant va automatiquement chiffrer si une clé publique lui est offerte, et le serveur de réception décoder avec sa clé privée.. et cela marche même si les certificats publics ne sont pas validés, c'est à dire qu'il est possible d'utiliser ses propres certificats...

    Bref, Messieurs les grands opérateurs, encore un effort!

  • KingKong75
    KingKong75     

    Les mots de passes sont hashés, pourtant ils n'ont aucun mal pour déchiffrer ceux qu'ils veulent.

    Quand aux chiffrages (AES ?), ils les déchiffrent les doigts dans le nez avec ou sans clé.

    A priori les gens n'ont toujours pas compris que les algo de cryptage et chiffrage sont la boite à joujoux de la NSA.
    Tout ce qu'ils ont besoin c'est d'avoir accès aux données. Ils n'ont jamais demandés les mots de passe de qui que ce soit.

  • Hansi68
    Hansi68     

    Bien jouer, et j'espère sincèrement qu'ils changeront régulièrement les clés pour les faire chier encore plus !

    Cela étant, considérant que les terroristes de la planète sont sûrement loin des crétins finis en informatique, et qu'ils utilisent donc abondamment PGP depuis des années, en se passant les clés de visu, on se demande bien quel est encore l'intérêt de continuer à espionner les honnêtes gens ?

    A moins, et ce n'est qu'une simple hypothèse tout à fait innocente, que l'argument terroriste ne soit finalement qu'un prétexte bidon destiné à sucer la sève des entreprises européennes, via clouds interposés et imposés.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •