En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Equant : une fusion qui coûte 3 000 emplois

Sa fusion avec Global One entérinée depuis juillet, Equant taille dans ses effectifs : la filiale de France Télécom supprime 3 000 emplois, notamment en France. La progression de son chiffre d'affaires faiblit au deuxième trimestre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire