En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En avalant ATI, AMD chamboule le monde des processeurs

En avalant ATI, AMD chamboule le monde des processeurs
 

En rachetant le numéro un des processeurs graphiques, le grand rival d'Intel redistribue les cartes sur le marché très concurrentiel des composants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Cheewie
    Cheewie     

    Je pense que l'on ne peut pas encore se prononcer sur cette alliance.
    Il faut attendre de voir le résultat. Si AMD rachete ATI dans l'unique
    but de ne rendre compatible ces deux fabricants entre eux, là c'est sûr
    le grand public n'en profiterais pas beaucoup. Par contre, si cela permet de nouvelles technologie, et de réelles optimisations (quite à laisse nvidia et intel...), je pense que ça vaut le coup.

    Noublions pas qu'AMD a revolutionné les processeurs en les rendant beaucoup plus abordables. Il suffit de regarder les configurations premier prix, elles ne comportent la plupart du temps que des processeurs AMD.

    Attendons donc de voir le résultat, de bien lire les tests, sans oublier l'influence sur le prix.

    @+
    Cheewie

  • jml--61
    jml--61     

    Intel a fait un grand ménage parmi les grands fabricants du processeur grâce aux plate-formes Wintel: Alpha, PA-Risc, MIPS et peut-être prochainement Sparc. On ne peut pas reprocher à une entreprise telle qu'AMD de monter au créneau, et s'il le faut, se doter des technologies pour faire jeu égal Intel. C'est bien là que se construit l'alternative, la liberté de choix. On a vu Microsoft s'endormir sur ses lauriers car finissait par se sentir seul et non menacé. Il a fallu la consolidation de bon nombre d'alternatives Open Source pour secouer le géant. Cela s'est avéré avec le navigateur, cela se concrétise avec l'OS et la suite Office. Les technos SGBDr de MS reculent face aux universels (non plate-forme-spéfiques) Oracles, DB2, MySQL.

    Je ne serai pas mécontent qu'AMD puisse sortir des cartes de référence, comme Intel. NVidia doit effectivement se démarquer, bien que sa technologie est loin d'être désuète dans les chipsets. NVidia peut s'associer/"phagocyter" Via technology, pour attaquer le marché de l'ultraportable entrée de gamme ou l'embarqué avec les processeurs C3/C7 à faible consommation. On peut imaginer qu'IBM, au-delà de la plate-forme PS3 veuille valoriser son processeurs Cell très porter sur le traitement multimédia. Un spécialiste du chipset et graphisme pourrait l'aider à ouvrir une nouvelle voie de la station de travail, profitant du recul de Wintel grâce à la banalisation de Linux dans les us et coutumes des utilisateurs. Cela peut faire un troisième larron avec un potentiel non négligeable. Mais la probabilité d'une telle chose reste très minime et est très spéculative de ma part. Quant à Intel qui mange AMD cela ne se fera pas sans "crise de foie": poursuite judiciaire pour abus de position dominante avérée... c'est le monopole! La encore l'analogie avec MS qui à les moyens de s'acheter ses concurrents, mais ne peut le faire sans s'attirer de sérieux ennuis juridiques. NVidia peut se révéler plus coopératif avec les fabriquants de cartes-mères d'un point de vue tarifaire, ou conceptionnel. Il peut être intéressant effectivement de travailler avec NVidia bivalent Intel-AMD pour simplifier le support des pilotes.

    Personnellement je trouve cette association AMD-ATI très intéressante qui encourage le marché à penser qu'il n'y a pas de fatalité, tout est possible à force de tenacité. Le travail d'AMD a déjà suivi un long parcours, et semble n'être qu'au 1/4 de la puissance d'Intel. Mais Intel c'est aussi de la technologie pour les mémoires et les périphériques/composants réseaux. AMD irait-il jusque là?

  • mat-88
    mat-88     

    Intel est déjà le leader sur le marché des puces graphiques (et de loin), AMD avait besoin lui aussi de fournir ses propres composants graphiques intégrés pour être concurrentiel face à intel. L'avenir est bien sombre pour nvidia, qui n'aura plus (peu) de débouché pour ses propres chipsets intégrés aux cartes mères.

    A+.
    mat.

  • fred696969
    fred696969     

    Je n'aime pas ce rapprochement.

    Pour moi AMD se limite aux processeurs mais là il fonce sur le graphique.

    Du coup moi meme je pense du coup rester m'équiper nvidia et processeur amd.

    Je dis oui à la diversité et non à un 2e "microsoft". AMD me déçoit à travers ce choix car il est probable que les futurs plateformes AMD ai de meilleures performances avec ATI donc je crains le pire :hurle:

  • Sexmaster
    Sexmaster     

    Ce genre de regroupements (qu'on observe dans beaucoup de secteurs par ailleurs) est vraiment dangereux

  • Les_Linieres
    Les_Linieres     

    L'action se déroule sous vos yeux , AMD rachete ATI .

    Le problème avec de tels rachats , est que l'on peut aboutir à une chaine de rachats (c'est juste un exemple):

    AMD rachete ATI > Intel rachete nVidia > Intel rachete AMD .


    Si cela continue il n'y aurait plus qu'une marque de processeurs et cartes graphiques , avec des prix qui vont être à la hausse du fait qu'il n'y aura plus aucun concurrent ...

    C'est ça l'avenir des composants ? Moi je dis non à de telles pratiques !

Votre réponse
Postez un commentaire