En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Emmaüs offre un domicile virtuel aux sans-logis

L'association humanitaire ouvre un espace numérique pour permettre aux plus démunis d'accéder au Web. Un premier pas vers une réinsertion sociale.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • Beloko
    Beloko     

    Pourquoi chercher à rendre les deux compatibles ?? Bien idiot ça. Bien qu'un clochard ou un SDF connecté à internet sans toit ni manger n'a aucune chance de sortir de sa situation. Il ne lui restera plus qu'à se faire éduquer toute sa vie. Sans intérêt !!

    Je ne suis pas sûr qu'Internet soit un outil d'éducation ni l'unique moyen de se cultiver ... le poisson rouge de mon voisin regarde ARTE toute la journée et c'est pas pour ça qu'il est moins con et qu'au cours d'une conversation il prenne parole pour citer KANT ?!!

    Avoir une grosse culture, c'est bien mais encore faut-il savoir s'en servir, hein mon p'tit père ??

  • Thap Dhur
    Thap Dhur     

    D’accord avec vous. De plus, cela fait au moins 2 ans que ce sont les syndicats (ceux qui siège à l'UNEDIC, organisation PARITAIRE, ne l'oublions pas) qui tirent la sonnette d'alarme et proposent les plans de redressement de l'UNEDIC en baissant la durée de cotisation chômage des salariés privés de boulot (ce qui signifie bien : « t’es au chômage=c’est de ta faute ! »), augmentant les allocations chômages sur toutes les fiches de paye (et pas celles des entreprises, par exemple celles qui licencient tout en faisant des profits, et même celles qui n’en font pas !), acceptant le RMI, les CES (qui eux ne cotisent pas au chômage, donc, quand on sort du RMI pour un CES? c'est pour retomber au RMI...), les emplois jeunes, le RMA instauré aujourd'hui, etc.

    Bref, CFDT, CGT, FO, CFTC, etc. nécessaires dans les entreprises? Peut-être, mais pas avant d'avoir licencié leurs patrons et leur nomenklatura qui se loge à bas-prix dans de beaux appartements des beaux quartiers parisiens... à qui profite la misère, je vous le dit: aux gens qui prétendent défendre et aider les pauvres (en maintenant une hiérarchie des associations qui "défendent" les pôvres! -enfin qui prétendent les défendre).

  • Thap Dhur
    Thap Dhur     

    Personnellement, je suis formateur INFO et WEB, malheureusement à temps partiel. J'aurais bien envoyé mon CV pour une telle offre (DEA, expérience, goût du contact, soucis de l'autre, de mes élèves, étudiants, collègue, plein d'humour, sachant créer une bonne ambiance partout où je passe, etc.). Mais je n'ai pas de temps à perdre si je ne suis pas rémunéré. Et les gens qui vont accepter de faire des « heures sup' » je leur en veut d'avance d'accepter de travailler gratuitement, et de contribuer à faire ainsi baisser le coût de la main d'oeuvre que j'aurais pu fournir, mais avec fiche de paye.

    Et ça pierrot-le-g.-qui-fait-pleurer-les-foules dans les médias, il n'y a jamais pensé? à son âge? les actions humanitaires ne sont que des pansements pour colmater la gangrène et les tumeurs de nos sociétés. Au lieu d'une opération chirurgicale, on fait un bandage sur les symptômes, on soigne tant qu'on veut, ça fait marcher l'industrie de médicaments et de pansements... mais ça ne guérit rien!

    Merci à pierre-l'abbé pour la préparation de mon avenir de chômeur, en montant les chômeurs les uns contre les autres.

    Bonne année à vous qui me lisez, malgré mon amertume, qui est ciblée vers ces gens à qui je souhaite... hum! pas la bonne année, en tous cas!

  • Thap Dhur
    Thap Dhur     

    Je suis d'accord qu'une telle initiative peut avoir un côté positif. Mais il faut voir comment cela est présenté : on nous parle de resocialiser des pauvres!!! Cela veut-il dire que les pauvres ne sont pas socialisés? Ha, tiens-donc ? Ils ne font pas partie de la même société que tout le monde ?

    L'exclusion dont nous parlent les gens qui veulent « resocialiser » (les pauvres, les SDF, les chômeurs?) ne se rendent pas compte (ou au contraire emploient peut-être les mots à dessein, qui sait?) ? Cela sert surtout à ce qu'une victime (de licenciement, du chômage de masse plus généralement) se trouve positionnée comme extérieure à la société et intériorise qu'elle n'en fait pas partie.

    Ainsi, toutes les actions dites humanitaires peuvent continuer à se maintenir, à maintenir des postes, des négociateurs professionnels qui s'enrichissent eux aussi sur le dos de la misère du monde. Ces actions « humanitaires » enrichissent quelques directeurs et financeurs d'actions dites humanitaires -et pas seulement au passage, mais structurellement, parce que pensé pour faire de l'argent comme toute action dans notre société.

    Au passage, le cynisme de pierre l'abbé et autres managers faux-philanthropes et vrais-fisc-anthropes liés aux banques et entreprises (bref, tous ces capitalistes de l'argent ou de la misère) qui les finances pour leur image (et rien d'autre) permet en outre de fournir de la main d'oeuvre gratuite.

  • HOLD-UP SOCIAL
    HOLD-UP SOCIAL     

    180 000 personnes vont se retrouver en "ASS", "RMI", voire avec rien du tout au 01/01/04... L'argument est que l'UNEDIC doit redresser ses comptes. pour ceux qui n'ont pas la mémoire courte, cela fait la énième que cela se produit. Personne ne demande l'accès aux VRAIS chiffres: vous seriez foudroyés!
    Allez ce n'est pas grave! Vous voterez encore une fois aux cantonales comme un seul homme (ou une seule femme).
    Vous pensez aux organisations de défense des chômeurs? Et bien sachez qu'elles sont financer ou aider plus ou visiblement par la CGT... Qui signe après tout le monde, les textes de l'UNEDIC... Mais elle le fait!
    Chômeurs, chômeuses! Ne pleurez pas vous avez toujours la soupe populaire et à la grimace

  • Lysiane
    Lysiane     

    Personnellement je trouve çà génial ! Pour preuve, j'ai créé il y a 3 ans un site pour retrouver des personnes perdues de vue . résultat, j'ai beaucoup d'annonces qui concernent la recherche de personnes suite à une fugue. Statistiquement, on sait que ces personnes se retrouvent souvent dans la rue, elles n'ont pas accès à Internet et ne savent donc pas qu'elles sont recherchées par leurs familles ou leurs amis!....
    Je compte entrer en contact très prochainement avec l'association qui s'occupe de ce merveilleux projet. Si nous arrivions à apporter un peu de bonheur et à sortir quelques personnes de l'impasse ce serait déjà une petite victoire !

  • Boulet_
    Boulet_     

    Pourquoi refuser le fait que les deux sont compatibles ? Bien idiot ça. Sauf qu'un clochard ou un SDF sans culture ni éductation n'a aucune chance de sortir de sa situation. Il ne lui restera plus qu'à se faire nourrir toute sa vie. Sans intérêt.

  • Beloko
    Beloko     

    Moi ça me fait golri, on va aider les plus démunis en leur offrant un accès gratuit à Internet :o) Ahhh bravo et pourquoi ne pas offrir des jambes en mousses et des bras en caoutchouc aux motards accidentés de la route ?!!

    J'suis désolé mais la culture intellectuelle ne nourrit pas, un clodo érrudit reste un clodo et ça ne fait pas avancer le schnimilinimblik de papy Mougeot !!

    Avant que la culture ne deviennent un droit, il faudrait déjà songer à faire d'un toit et de la nourriture un droit pour tout le monde ...

  • Bidibulle_
    Bidibulle_     

    Je viens de relire tous ces textes 3 fois, VOUS êtes tous intelligents, qu'effectivement, il y aura peu de place pour les sans-logis "virtuels".... Mais quand on est "en haut" de l'échelle, on redescend "très" vite... Quand on a des idées politiques, c'est quand a le ventre plein, quand le ventre est vide, cela devient la politique du porte-monnaie... Attention, bonnes gens, avoir faim, c'est simple comme un coup de fil.... Une fois dans votre vie, AVEZ-VOUS EU FAIM... ?

  • Bidibulle_
    Bidibulle_     

    Eh bien, c'est exactement ce que ma répondu mon mari (pour la critique)et je lui ai répondu à peu près la même chose que vous. Ce que je trouve marrant, c'est que son meilleur ami, s'appelle Michel... Hi ! Hi! Hi! En tout cas, ce n'est pas parce que l'on a faim que l'on ne peut pas apprendre... Manger pour vivre ou vivre pour manger ?

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire