En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Du rififi chez Mandriva

Le spécialiste français de Linux lance un nouveau plan social, et se sépare au passage de l'un de ses fondateurs. Les derniers chiffres sont dans le rouge.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • mmp35h
    mmp35h     

    Voila à peine un mois que je suis avec mandriva et voila qu'ils ont des difficulté, espéront qu'ils seront remonter la pente. Il est vrai que vendre du linux ça raporte pas beaucoup donc il faudrait peut être qu'ils se diversifie.
    Roule mandriva, roule :youpi:

  • LudoX59
    LudoX59     

    Quelle idée aussi de changer de nom si peu de temps aprés s'être redressé.

    Il y a vait des problemes de droit sur Mandrake je crois mais franchement, le libre a peut être autre chose à faire que de réfléchir à des concepts de vente sans réel fond.

    C'est pas du coca quand même.

    Je suis sous Mandrake depuis la 8.2 et je trouve la 2006 beaucoup plus lourde à l'usage également.

    Je comprends que ce soit déjà difficile pour un windowsien de passer sur une mandrake mais tout chambouler comme ca n'a pas du aider ni à l'épandage ni à fidéliser ceux qui étaient déjà utilisateur depuis quelques mois.

  • Bart-Rennes
    Bart-Rennes     

    Eh oui la société perds de l'argent, donc réaction... c'est tout à fait normal, maintenant que le fondateur soit licencié c'est dommage mais c'est lui qui a vendu des parts et accepté de mettre une autre personne à la direction. Si le modèle économique du fondateur ne tient pas la route, c'est normal qu'il s'en aille sinon c'est la société tout entière qui s'en va...

  • Tiberiume
    Tiberiume     

    Ce sont les joies du capitalisme et de la technocratie :S

Votre réponse
Postez un commentaire