En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Douze technologies du futur

Douze technologies du futur
 

De nombreuses ruptures technologiques ont été rejetées lors de leur apparition ! Mais nous sommes maintenant plus ouvert au progrès et aux innovations. Voici quelques prévisions qui, peut-être, ne seront pas rejetées.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Thierry___
    Thierry___     

    De nombreuses applications mobiles ou M2M fonctionnent très bien avec de simples messages SMS ( avec serveur de synchro c'est mieux)), à force d'attendre toujours la techno n+1 on ne fait rien, et on séme la confusion dans l'esprit des utilisateurs

  • Jean Marc Levy Dreyfus
    Jean Marc Levy Dreyfus     

    Une étude réalisée aux USA par le Pew Research Center et publiée dans le Washington Post en avril 2003, nous apprend que 42% des américains boudent l'internet pour la raison principale qu'ils n'ont ni le temps ni les moyens ni l'envie de se dépatouiller avec des micro-ordinateurs dont ils se défient !!

    L'analyse de Pierre Chavy, très pertinente reste totalemnt orientée sur les gains de technologie en faisant l'impasse sur l'essentiel : le facteur humain.
    On a beau jeu d'empiler les gains technologiques, la puissance de calcul, les baisses de coûts, l'homme se refuse énergiquement à suivre la loi de Moore et ( si il sait lire et écrire) continue impertubablement à produire 60 octet à la minute si il tape rapidement !
    A quoi bon augmenter la taille du tuyau, si l'utilisateur de contenu ne dispose pas d'un robinet.
    simple et universel : c'est à dire dont la caractéristique est qu'il fonctionne sur les mêmes principes chez moi, au travail, dans un service public et dans un village d'un pays en voie de développement.
    C'est tout l'objet de la prochaine Killer App dont parle Pierre Chavy.
    Plus qu'un saut quantitatif, elle fournira un saut qualitatif et transformera drastiquement la manière de faire coté utilisateur.
    Loin de forcer celui ci à maitriser l'"informatique" ( fichiers, disques, usages de logiciels embarqués sur chaque terminal) cette solution me fournira en toute sécurité des services coordonnés et intégrés, délivrés dans un portail pour accéder, stocker, retrouver et traiter mes informations numériques sur tout terminal (PC, PDA, mobile, console de jeu + tV etc..) qu'il m'appartienne ou non.

    Cette vision, qui est au coeur du développement de Longhorn le futur Windows ( annoncé pour 2005), est fonctionnelle TAPP ( Transactional Access Point Protocol) la plate-forme de serveur qu'a développée ma société à découvrir sur www.gotapp.com

  • termine à tout heure
    termine à tout heure     

    Ces propos sont stériles si ils ne sont pas argumentés!
    Mais si toi tu te comprends, c'est le principal.

  • Eole_
    Eole_     

    Merci pour ce grand moment de platitude. Balancer 2 pages de banalités en se faisant passer pour un gourou visionnaire, rien de tel pour attaquer la rentrée. Je suis étonné de constater que l'énergie éolienne est si peu développée alors même que nous avons des vendeurs de vent à tous les coins de WEB.

  • Inet
    Inet     

    Le M2M présuppose la disponibilité et la maturité de réseau mobile 3G. GPRS n'offre pas les services attendus et l'UMTS doit encore évoluer pour prétendre supporter de telles applications. A contrario, les systèmes embarqués disposent aujourd'hui d'une technologie mature (choix de micro-noyaux temps réel, API, savoir-faire, micro-circuit économique à faible conso, ...) à l'exclusion de réseau mobile haut-débit et de la sécurité associée. Ce sont les raisons principales pour lesuels M. Chavy ne l'a pas mentionné, quant on connait le bonhomme...

  • James_
    James_     

    oui, tu as raison.
    C'est une erreure que beaucoup de gens font ça.
    Cela dit, je trouve l'article plutot bien fait et je partage en gros l'annalyse du rédacteur.

  • oma
    oma     

    Il me semble que le format audio MP3 ne vient pas de MPEG-3 mais de MPEG1 Layer 3.

  • Thierry___
    Thierry___     

    Il me semble que cet article néglige les systèmes anywhere-anyhow et donne une vue très conservative de l'informatique classique...c'est peut-être dans ces domaines mobiles que les killer apps verront le jour?

Votre réponse
Postez un commentaire