En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Doit-on en finir avec la culture geek ?
 

Un comédien et auteur américain raconte sa « nostalgie geek » dans Wired et comment il faut en finir avec la culture pop, pourrie par le Net, en attendant qu'elle renaisse différemment.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • newsoftheweek
    newsoftheweek     

    La culture geek, c'est #DTK http://nouvellesdumois.wordpress.com/2012/03/09/la-culture-geek-cest-dtk/

  • piliack
    piliack     

    Je suis d'accord sur le fait que l'énorme masse de contenus disponibles immédiatement sur internet à tendance à dévoyer les internautes et donc les geeks.
    Qui n'a pas lu en diagonale et en à peine 2s une planche de manga scannée pour passer à la suivante? Qui n'a pas accéléré certain passage du série pour mettre plus vite un terme au suspens et pouvoir se goinfrer plusieurs épisodes d'affilés?

    Nous avons maintenant plus de choses à voir que de temps pour les regarder.
    Du coup on peut comprendre l'amour de l'âge d'or décrit dans l'article où l'auteur devait lire et relire la dernière parution, apprécier le travail du créateur et attendre impatiemment la suite.

  • Sebkun!!
    Sebkun!!     

    Mais il a parfaitement raison ce brave homme ! La culture geek renvoie à tout et n'importe quoi et ce gigantesque fourre-tout consumériste n'a pas su conserver l'esprit sympa qu'il pouvait avoir à certains moments.

    Les "geeks" d'aujourd'hui sont impatients, insatisfaits et inconstants ; triste jeunesse ! À moins que ce ne soit moi qui vieillisse peu à peu (argh)...

  • SGSASU
    SGSASU     

    Je partage pas son avis grâce au net les Geeks/Otaku peuvent non seulement accédés à tous leurs univers et à d'autres fans, on peut aussi multiplier nos passions, y accéder plus facilement et rapidement (sans le net combien de temps il faudrait attendre pour avoir sa dose de Doctor Who ou redécouvrir The Walking Dead, Bakuman, etc...).

    Certain forums reste tellement spécialisé qu'ils intéressent personne d'autres que leurs Geeks résidents.

    Si certain se prennent pour des Geeks ou des Otakus et alors s'ils ont pas la vrai passion ils décrocheront à un moment ou un autre, et c'est pas non plus franchement grave si quelqu'un se dit "geek" du dentifrice.

  • Yrsas
    Yrsas     

    Merci pour la défense, Koomba ! No-Life en pause, j'en serai en 2011 à ma quinzième année de vie au Japon, je connais le sens d'otaku. Cela dit, j'aurais pu être plus précis, vous avez raison.

    En tous cas, cet article est très intéressant à mon sens.

  • koomba
    koomba     

    "otaku" veut en effet dire a l'origine fou passionne de quelque chose. Par exemple un otaku pour l'histoire. Mais dans le langage courant, quand on dit "otaku", tout le monde sait qu'on parle de quelqu'un qui sort de chez lui seulement pour allez a akihabara acheter des mangas, des nouveaux jeux videos ou des trains.

    Le sens est donc relativement tres proche de nerd dans son utilisation courante.

  • No-Life en pause
    No-Life en pause     

    Le terme Otaku ne veut pas dire "fou de" mais O (préposition honorifique) et taku (maison), l'Otaku a une passion obsessionnelle qu'il pratique chez lui. Mais comme le terme geek il est largement dévoyé, puisque c'est assez hype de se dire Geek ou Otaku maintenant.

  • Yrsas
    Yrsas     

    En japonais, le terme otaku veut simplement dire « fou de ». Il n'y a qu'en Occident qu'il ne renvoie qu'aux produits japonais que sont le jeu vidéo, le dessin animé et le manga.

    Par exemple, un ami japonais me disait qu'on le traitait de "CD Otaku", alors qu'il n'écoutait que de la musique classique.

Votre réponse
Postez un commentaire