En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Disques durs externes et clés USB toujours dans l'attente d'être taxés

Disques durs externes et clés USB toujours dans l'attente d'être taxés
 

La commission copie privée planche encore sur le barème de redevance qui s'appliquera aux supports de stockage externes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Frank569
    Frank569     

    Aller encore une !

    La France est vraiment un pays dirigé pas des cons et je pèse mes mots.

    C'est quoi cette mentalité ? Mince, quand je vois le fric que font les majors. Je dis stop à l'abus avec ces taxes qui ne sert à rien d'autre à l'incitation à la copie et au téléchargement comme cité plus haut.

    Quand je vois que la majorité des CD de musique table entre 20 et 30 euros pour peut-être deux ou trois bons morceaux je dis stop.

    Les DVD idem j'ai vu des films en DVD atteindre 35 euros justes parce que dedans il y a un deuxième DVD de bonus qui fond passés en collector. Arrêtons de prendre les consommateurs pour des pigeons.

    Maintenant ils vont nous taxer sur les disques durs externes, les clefs USB et les cartes mémoire soit disent pour lutter contre le piratage. Messieurs les majors, sortez un peu la tête de vos poubelles et regardez un peu ce qui se passe autour de vous. Ce ne sera pas une taxe de plus qui va arrêter le piratage !

    Baissez vos prix et les gens achèteront vos produits.

  • DM80
    DM80     

    Depuis la DAVDSI, la copie privée est devenue "impossible" en France grâce à la légalisation des DRM.
    Pourquoi donc taxé des produits légaux avec une taxe illégale, puisque la copie privée n'est plus possible...

    A quand un taxe sur les boites de conserves pour financer la mauvaise vente des fabricants d'armes à feux en France ? :super:

  • fredo485
    fredo485     

    a quand une taxe sur les scaner photocopieuses et autre ou s arreteront il ?

  • biloka
    biloka     

    Bonjour @lpha,
    je suis dans ton cas et avec cette taxe, nous passons, pour la majorité des personnes qui utilisent ce genre de support, pour des voyous en puissance.
    Dés lors que tu vas payer cette taxe (pour pallier aux téléchargements illégaux), tu pourras télécharger n'importe où, n'importe comment, n'importe quoi !
    Profites-en, tu viens de payer le droit d'entrée. Cette taxe me parait donc incitative aux téléchargements sauvages. Je dois avoir l'esprit mal tourné !
    Ceci est bien sûr une boutade, mais je suis passablement écoeurée.
    Retour historique : en 1981, les radios libres en FM sont apparues. Le son était donc bien meilleur que sur la bande Grandes Ondes. Les Majors ont crié pour dénoncer le fait que les consommateurs allaient enregistrer les morceaux musicaux via les radio-cassettes (graveur CD inconnu à l'époque) et qu'ils allaient perdre des sous. Les magnétoscopes analogiques étaient taxés (cette taxe fut abandonnée plus tard). J'enregistrais sur cassette de la musique issue de la FM. Cela ne m'empêchait pas d'acheter des disques 33 tours. Mais à l'époque, le tarif de ces disques étaient bien plus bas en franc constant (ou en euros pour les plus jeunes) qu'aujourd'hui.
    L'ére numérique arrive et j'achète donc une platine laser (en 1984). Mes 200 disques vinyles se sont retrouvés dans un carton. J'ai donc racheté quelques uns de ces disques en format cd. Les Majors n'ont pas crié car ils étaient contents de ce changement de format qui leur permettaient de vendre deux fois la même oeuvre ...

  • biloka
    biloka     

    Oui, allons un peu plus loin au sujet de ces taxes et redevances.
    La RIAA (SACEM américaine) est le promoteur indirect de ces taxes. En effet, les grosses maisons de disque européennes ont profité des annonces de poursuites faites par la RIAA à l'encontre des personnes téléchargeant illégalement des produits dits culturels (audio, video). La RIAA a commencé par se plaindre du manque à gagner qui serait dù exclusivement aux téléchargements illégaux. Argument avancé par celle-ci mais que l'on peut mettre en doute. Leurs calculs ont été simples : Perte=le nombre de téléchargements illégaux ! Ben voyons !! Il est difficile de penser que tous les téléchargements illégaux puissent créer ce manque à gagner car tous les fichiers téléchargés illégalement n'auraient surement pas été achetés ...
    les Majors ont-ils su prendre le virage du numérique ? Ne se sont-ils pas reposés sur leurs acquis et leur modèle de vente vieillissant en se disant que la distribution d'oeuvres dites culturelles étaient "chasse gardée" ?. A force de pilonnage, la RIAA a fait admettre que si son chiffre d'affaires baissait, c'était le fait de ces voyous d'internautes qui ne respectaient pas les règles établies par elle.
    N'est-ce plutôt pas le fait, si les ventes audio et vidéo baissent, d'une exigence des consommateurs qui en ont marre d'acheter un CD contenant le tube incitatif et dont le reste du contenu est d'une faible qualité ? Je m'interroge ...
    N'est-ce pas aussi le fait que payer un CD à un prix exhorbitant pour un contenu de qualité discutable devient difficile à avaler ?
    Cette brêche a donc été ouverte par ces vieilles barbes qui croient que la culture est un monopole qui leur revient de droit.
    Depuis, certains distributeurs ont bien compris l'attente des consommateurs et vendent des morceaux musicaux à la demande.
    Revenons à la RIAA : elle a déposé des milliers de plaintes qui ont abouties par des dédommagements substantiels.
    Résultat : celle-ci s'engraisse grâce aux ... téléchargements illégaux.
    La boucle est bouclée.
    Notas : En conséquence, ces lobbies sont-ils vraiment contre ces téléchargements illégaux ? je serais curieux de savoir (provoc quand tu nous tiens ...).
    J'ajoute que, loin de moi, de faire l'apologie du téléchargement illégal mais je suis pour une remise à plat de la distribution de la culture.
    Faire payer aveuglèment toute personne achetant un disque dur, une clé, une carte mémoire (ou tout autre support mémoire) me semble une solution unilatérale qui ne satisfait que les Majors et caricature les acheteurs de ces produits comme responsables de la baisse de leur chiffre d'affaires.
    Tant que j'y pense : étant donné que l'on paye cette taxe, pouvons-nous télécharger sans limite ? Je suis surement de mauvaise foi.

  • @lpha
    @lpha     

    Je ne télécharge jamais de musique ou autre, alors pour moi cette taxe est injuste. Mes supports de mémoire externe ne me servent que pour de documents personnels et professionnels. Je pense alors n'acheter ce genre de produits qu'à l'étranger (et tant pis pour les commerçants francais !) :youpi:

  • Un internaute
    Un internaute     

    Et oui malheureusement sa c'est la France :pleure: , toujours plus de taxes :hurle: .

    Et quand ce n'est pas les taxes, ont est surveilée comme si on est des terroristes, lire l'article "Le décret qui inquiète l'Internet français...":

    http://www.01net.com/editorial/347188/droit/le-decret-qui-inquiete-l-internet-francais.../

  • bipdan
    bipdan     

    [quote]Un accord aurait cependant été trouvé pour les clés USB et les cartes mémoire de 1 Go. Ces produits devraient faire l'objet d'un prélèvement de, respectivement, 23 et 9 centimes[/quote]

    Il faut m'expliquer pourquoi 1 Go de clé usb est plus taxé qu'1 Go de carte mémoire. D'abord on nous taxe pour une potentielle copie privé qui n'a plus lieu d'etre puisque devenue interdite. Ensuite le montant de la taxe pour 2 produits, admettons le, quasi identique dans leur usage et de meme capacité font l'objet d'une taxe différente.

    De toute façon je ne télécharge plus de musique illégale pas plus que je n'achet de la musique légale (sauf CD en fin de concert si production maison par le groupe), je me tourne plutot vers les morceau sous licence creative commons, et croyez moi, il y a du bon. Et comme cela ne rapporte rien directement, ça n'interesse pas les producteurs de soupe donc on ne trouve en général pas trop de daube musical ! Et comme ce systeme permet aux artiste de créer librement et sans pression ou style dicté par une production on en trouve pour tout les gouts et pas uniquement du radiogènique.

  • aideinfo
    aideinfo     

    L'augmentation est invisible car ils augmentent petit à petit avant la taxe. Une chose est sûr, ils ne prennent pas le montant sur leur marge.

  • lemmys
    lemmys     

    bonsoir Biloka j'ai une bonne nouvelle pour toi ;te rends tu compte que si ça continue avec tout cet argent nos artistes n'auront meme plus besoin de chanter ou de faire l'acteur pour gagner du fric.mais il faut penser et je crois que c'est le but à nos intermittents du pestacle tu sais bien ceux qui n'avaient pas besoin de bosser pour toucher les assedics et qui travallaient au noir pour pas perdre leurs avantages.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire