En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dialogue de sourds

Dialogue de sourds
 

Si les rapports entre informaticiens et utilisateurs ont fait des progrès, ils n'ont cependant pas atteint le degré de maturité que l'on espérait.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • A.G
    A.G     

    Le dialogue direct Utilisatuer-informaticiens n'est pas aisé.

    Comment faire comprendre a ces cretins ( oups excusez le terme) que leur machine on s'en tape, que la beauté somme toute lrelative qe leur nouveaux serveur avec clavier 118 touches et sa souris 8 boutons et 3 molettes n'ont que peut d'interret pour nous qui avons du travail a faire. Et que ce travail depende du resultat de ce que cettte merveilleuse machine qui a encore planté refuse de nous donner.

    Comment faire comprendre a ces idiot congenitaux que si ils veulent des resultat corrects, il n'ont qua s'interresser un peu au spécification et a ne pas tapper n'importe quoi dans les champs de saisie juste sous pretexte que pour eux c'est pas le contenue de ce champs qui est imporant mais le resultat....


    Enfin bref le pire dans ce dialogue c'est quand les commerciaux s'en melent...

  • philippe charbonnel
    philippe charbonnel     

    L'article met le doigt sur une réalité que toutes les technologies n'ont pas et ne pourront pas résoudre... La relation utilisateur-informaticien, client-forunisseur, fait partie de ce que j'appelerai la gestion des relations humaines. L'écoute est primordiale à la compréhension des demandes exposées. Cela doit relever d'une certaine spontanéité pour aller vers l'autre,encore faut il l'encourager.

Votre réponse
Postez un commentaire