En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Déverrouillage en masse de musique chez Fnacmusic et VirginMega

Déverrouillage en masse de musique chez Fnacmusic et VirginMega
 

Les deux sites mettent en vente entre 150 000 et 200 000 fichiers MP3 sans DRM. Uniquement des titres de labels indépendants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Pucelle
    Pucelle     

    [color=#0000ff]Bonjour,

    Je suis tres satisfait des réseaux peer to peer et du telechargement illégal.
    Les inventeurs de cette technique sont à remercié tres fort.

    Pour mon cas, j'ai pu découvrir des dizaines voir des centaines d'artistes en écoutant leurs oeuvres dans la totalité. J'ai découvert des artistes dont le styles de musique ne me plait pas du tout et d'autre au contraire dont je rafole et je peux vous garantir que les oeuvres de ses artistes là je vais les achetés car j'ai vraiement envie de contribué à ceux qu'il continue de créer des oeuvres pour le plaisir de mes oreilles.

    J'ai un budget limité en achat de CD audio, et le P2P me permet de ciblé au mieux mes achats en fonction des artistes que j'apprécie.


    Cordialement.[/color]

  • vava3
    vava3     

    Les choses vont un peu dans le bon sens...

    Ca fait plaisir de voir qu'il n'y a pas que les consommateurs qui ont compris que les DRM rendaient les fichiers musicaux vendus complétement non-attractifs.

    J'espère que la réaction des consommateurs donnera raison à la FNAC et à Virgin.

  • bipdan
    bipdan     

    [quote]Lors d'un point presse organisé la semaine dernière, la Société civile des producteurs de phonographes (SCPP) rappelait malgré tout que la loi Droit d'auteurs et droits voisins légitimait justement les DRM.[/quote]

    Soit mais si le marché ne légitime pas ce que dit la loi : On fait quoi ? On coule le marché parceque la loi a dit qu'avec des DRM c'était mieux.

    C'est quand meme dingue. Meme lorsque ses ouailles se rendent compte des problemes technique et financier que les DRM posent, la SCPP persiste et signe. C'est sur ca fait mal de se remettre en question, apres avoir tant craché sur le P2P et les clients qui sont en fait des méchants pirates.

  • Kipkrao
    Kipkrao     

    "Le frein principal au développement de la musique légale en ligne ne serait pas, selon les dirigeants de la société de droit, l'existence de DRM mais tout simplement le fait que quasiment tout est disponible illégalement et gratuitement sur les réseaux peer-to-peer. "

    Et bien soit je suis une exception soit les dirigeants de la societe de droit ne comprennent rien. Je ne telecharge pas sur les reseaux peer-to-peer parce que de mon point de vue, ce n'est pas normal de telecharger gratuitement une oeuvre musicale ou video contre l'opinion de l'artiste. Mais je ne vais pas non plus telecharger de la musique "protegee" par les DRM. Les problemes d'interoperabilite sont la cause. Je ne veux pas payer un euro une chanson si il faut que je la rachete quand je change d'ordinateur ou si il crashe.

    C'est pourquoi, en bon vieux dinosaure, je continue d'acheter des CDs dont j'extrais les mp3 sur mon ordinateur pour pouvoir les ecouter dans toutes circonstances.

    Il serait temps que les maisons de disques ou productrices de films comprennent qu'il faut prendre en compte les besoins de l'utilisateur: quand j'achete quelque chose, j'attends qu'il soit consultable partout et pas qu'il depende d'une technologie douteuse et restrictive. Penaliser les consommateurs honnetes a cause des reseaux de peer-to-peer me fait dire que dans ce domaine, on est tous presumes coupables.

  • jon33210
    jon33210     

    si c'est pour pouvoir acheter un album de murat, autant qu'ils les laissent les protections...
    Non, sérieusement, si ils développent ça, je suis prêt à réexaminer ma décision de ne plus acheter de titre...

Votre réponse
Postez un commentaire