En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des voitures sans conducteur sur les routes françaises dès l'année prochaine

Mis à jour le
Des voitures sans conducteur sur les routes françaises dès l'année prochaine
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Josegaut
    Josegaut     

    Assez d'accord avec vous. On peut imaginer des scénarios assez rocambolesques mais j'imagine le cas d'un type qui n'a pas le temps de chercher un parking, sort de sa voiture et la programme pour qu'elle vienne le chercher à telle heure. En chemin, elle renverse un cycliste qui est hors de sa zone de perception (imaginons), freine devant un enfant qui traverse mais se fait du coup emboutir par le conducteur de derrière (comment remplir le constat ?) puis tombe en panne d'essence sur le chemin du retour parce qu'elle ne peut évidemment pas faire le plein toute seule (à moins qu'ils aient prévu ça ?). Je ne doute pas qu'après une LONGUE période d'essais et erreurs, on aura fait le tour des problèmes potentiels mais avant cela, il y aura effectivement eu beaucoup de situations où la responsabilité juridique va entrer en jeu, et je doute fortement que les constructeurs vont être d'accord de l'assumer. Si c'est le cas, on peut s'attendre à voir les tarifs d'assurance auto s'envoler...

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "en cas d'accident, qui est responsable ? le constructeur ? l'humain derrière le volant ? On imagine déjà le casse-tête pour les juges... et les assureurs." Comme on imagine déjà le casse tête, il ne serai pas plus logique de définir clairement que seul le constructeur du véhicule est totalement et complètement responsable de quoi qui puisse arriver avec SA création automobile en conduite automatique... MAIS évidemment on veut vendre des voitures autonomes, ET comme d'HABITUDE ne prendre aucune responsabilité, tout en ne se penchant sur le "problème" qu'après un accident... Et bien pour une fois, faisons les choses dans l'ordre, le responsable est le fabricant un point c'est tout, s'il estime que son véhicule est plus sûr qu'un humain au volant, il prendra en charge toutes les responsabilités, sur l'ensemble de son parc de véhicule en circulation... Par contre c'est aux Politiques de créer des lois en conséquence AVANT et pas après, l'autorisation de mise en circulation de ces engins autonomes... D'ailleurs quand vous montez dans un BUS, TRAM, VAL est ce que vous prenez une assurance pour vous faire conduire !?!? NON, et bien quand vous vous faites conduire par un de ces véhicules automatique, ce n'est pas à vous de prendre une assurance, mais à celui qui doit vous garantir votre sécurité et celle des autres.

Votre réponse
Postez un commentaire