En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des milliers de données publiques en ligne sur data.gouv.fr

Mis à jour le
Des milliers de données publiques en ligne sur data.gouv.fr
 

La plate-forme open data du gouvernement ouvre aujourd'hui. Tout un chacun peut accéder aux données fournies par les administrations, collectivités et villes et les exploiter sous licence libre dans des applications ou des sites.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • appliquons_le_RGI
    appliquons_le_RGI     

    ... désolé pour l'énooorme faute d'orthographe dans mon post précédent, dans le titre de surcroît ...

  • applicons_le_rgi
    applicons_le_rgi     

    je m'étonne de voir que des les documents disponibles sur ce site soient par exemple au format xls, ce qui est en contradiction avec le Référentiel Général d'Interopérabilité (http://references.modernisation.gouv.fr/rgi-interoperabilite)

    Je rappelle que ce dernier:

    - a fait l'objet d'un arrêté (9/11/2009), de la part de la direction générale de la modernisation de l'État (DGME);

    - précise dans sa section 3.2.1 qu'il est *recommandé* d'utiliser des formats normalisés reposant sur XML (openDocument ou openXML) pour l'échange de documents bureautiques révisables.

    Ce ne sont certes que des recommandations, mais qui est censé appliquer des recommandations de l'État, si ce n'est l'État lui-même ?

  • LOLF&RGPP
    LOLF&RGPP     

    Evidemment que ça occasionner des opportunités d'affaire sinon on ne le ferait pas. Et si ça crée des tiraillements, c'est qu'un gouvernement même sous not'bon président, ça ne marche pas forcément comme un seul, surtout en ce moment, à l'échelon administratif mais l'autre explication c'est que, l'un dans l'autre, il y a plus d'avantages que d'inconvénients.
    Je vous laisse justement imaginer pour qui si mon titre n'est pas assez clair !

  • oblv
    oblv     

    Monopole ? C'est sans objet, puisque tout le monde peut utiliser les données sous *licence libre*, il n'y a aucune discrimination et les données sont gratuites. Cela devrait créer quelques opportunités de croissance. Par ailleurs, de tels sites existent déjà dans d'autres pays de l'UE et la commission européenne n'a rien trouvé à y redire.


    Plus généralement, je n'oublie pas Hadopi, mais là, il faut reconnaître qu'il s'agit d'une avancée importante qui m'étonne pas mal de la part gouvernement.

  • Peutêtre91
    Peutêtre91     

    La commission européenne ne devrait pas tarder à réagir. L'apparition d'un monopole de diffusion de données publiques gratuites va créer un manque à gagner considérable pour les opérateurs privés qui auraient pu profiter de ce besoin évidents. Dans mon métier on paye déjà les documents de référence pourtant pondus par des institutions publiques et en format électronique. Gageons que le gouvernement va vite rectifier le tir en coupant les vivres au site "révolutionnaire". Comment voulez-vous faire des économies en dilapidant ainsi l'argent qu'on vous a prêté ?

  • persan_
    persan_     

    Transparence c'est exagéré, après tout ils y mette ce qu'ils veulent, la sécurité social: par ex les revenus non transféré à la caisse.. bien connu.. des milliards d'?

  • azesdf
    azesdf     

    Après 5 ans a pomper tout le fric de la France et ne pas jouer le jeu de la transparence, quelque chiffres arrangent publié histoire de gagner des points avant les élections...Le pire c'est que bien souvent ça marche, les français ont la mémoire courte.

  • Papapoule69
    Papapoule69     

    Tres bien

Votre réponse
Postez un commentaire