En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des dizaines de sites pirates bloqués par la justice américaine (MAJ)

Mis à jour le
Des dizaines de sites pirates bloqués par la justice américaine (MAJ)
 

Le département de la sécurité intérieure américain a lancé une offensive contre la contrefaçon en ligne. 82 sites proposant des téléchargements illicites ou des produits contrefaits sont visés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Nacyl
    Nacyl     

    Fermer des annuaires dans le cadre de la lute contre la contrefaçon ?

    Un peu gros tout de même !

    Dans ce cas, pourquoi ne pas mettre aussi google dans la liste ?
    S'il s'agit de sites référençant des liens vers des contenus protégés, touts les moteurs de recherche sont concernés.
    Maintenant, pour ceux qui avaient un doute à propos de l'ICANN, normalement, c'est clair !
    A quand la gestion des DNS à l'ONU au lieu de cette bande de tristes clowns qui croient pouvoir faire la pluie et le beau temps ?
    Car pour faire ça, il faut avoir accès aux DNS...

    Donc bien essayé le petit couplet sur la lute contre la contrefaçon en plein Black Friday mais là, ça sent un peu le moisi quand même.

    Et le plus amusant c'est de voir que tout ce petit monde est joyeusement mélangé pour parler de piratage...

  • Lamimullen
    Lamimullen     

    "Les autorités avaient déjà mener une opération" (MAJ)
    Je pense qu'une correction orthographique est requise ici.

  • liberte_du_net
    liberte_du_net     

    C'est quand meme très moyen que le gvt américain puisse gèrer les DNS racines si simplement.

Votre réponse
Postez un commentaire