En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Denis Olivennes : ' On ne pourra jamais totalement endiguer le piratage '

Denis Olivennes : ' On ne pourra jamais totalement endiguer le piratage '
 

A quelle sauce seront mangés les pirates du dimanche ? Le président de la Fnac, qui s'exprimait le 15 février au Sénat, au premier forum Netxplorateurs, répond à 01net.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

72 opinions
  • fredo1012
    fredo1012     

    J'ai bien ri! (voir le Post "Lécture de BD": "camera").Merci.
    Sérieux: on veut des solutions? Il s'agit d'abord de voir le système dans son ensemble.
    Des auteurs à rémunérer (tout le monde est d'accord?)
    Des pros à payer (preneurs du son, mixeurs, metteurs en ligne etc.).
    Comment les payer et surtout combien?
    Qui va décider?
    Le politique, donc l'État avec des lois?
    Ou le marché, donc les vendeurs et les acheteurs avec la loi de l'offre et la demande?
    Ou plus vraisemblablement le marché encadré par des lois.

    Aujourd'hui, c'est la loi de la jungle.
    Est-ce normal que des "artistes" touchent des millions pour des nullités uniquement parce que le Star System les a mis sur orbite?
    Et que l'État prennent des milliards sur les oeuvres?

    Tant que le bon peuple accepte que des stars soient payées jusqu'à ? 40.000.- par jour!(voir foot, golf, F1, ciné, musique etc.)et qu'il les suivent comme des moutons en obéissant à leurs pubs, rien ne changera fondamentalement.

  • 12345678910111213141516
    12345678910111213141516     

    La Sacem soupçonne la FNAC de piratage

    Oops, mauvaise nouvelle pour le chevalier blanc de la lutte contre le piratage Denis Olivennes. Le patron de la FNAC aurait-il oublié de faire le ménage dans sa propre maison avant d'attaquer les internautes ? C'est ce que laisse entendre un article paru mercredi dans le Canard Enchaîné...

    Denis Olivennes s'est fait le héraut de la lutte contre le piratage en France. L'auteur du pamphlet "la gratuité, c'est le vol" (Grasset, 2007) a été investi par Nicolas Sarkozy d'une mission sur la lutte contre le téléchargement illégal, qui a débouché sur le retour de la riposte graduée censurée par le Conseil constitutionnel, et un projet de loi déjà très contesté. Le Canard Enchaîné révèle ce matin que la Sacem enquête depuis deux mois sur une série de "vidéos suspectes" trouvées chez le premier disquaire de France. "Des concerts 'live' -souvent inédits - de grands groupes de rock, commercialisés sous un étrange label, 'Wow Corporation', une maison jusque là inconnue des professionnels du disque", indique le journal. Sont concernés notamment des lives des Rolling Stones, d'Eric Clapton, de Jimi Hendrix, ou encore de Queen. Selon toutes vraisemblances, même si rien n'est encore affirmé, il s'agirait de bootlegs, c'est-à-dire d'enregistrements pirates distribués sans autorisation. Ces enregistrements sont également proposés sur le site de la Fnac.

    L'étrange label (qui n'est pas le seul sous le collimateur de la Sacem) n'a ni adresse ni site internet, et se présente comme une société américaine. Mais selon la Sacem, qui perçoit et répartie des droits d'enregistrements au bénéfice des auteurs, des compositeurs et des éditeurs, c'est en ex-Yougoslavie que la soit-disant maison de disques est installée. L'emballage des DVD est bas de gamme, leur prix est d'ailleurs moins fort que la moyenne, et le tout est de très basse qualité. "Parfois, à l'écran, on voit un logo dans un coin, grossièrement flouté", raconte Benoît Solignac-Lecompte (BSL), responsable du service contrôles et enquêtes de la Sacem.

    Pour ne pas faire tâche dans l'alliance contre le piratage, la Sacem refuse visiblement d'accuser clairement la Fnac de vendre des DVD pirates. Mais BSL reproche tout de même aux "gens de la Fnac" qui commandent les références d'être "un peu légers quand ils achètent ces produits-là".

    Le plus drôle est la réponse de la FNAC. "Nous achetons 262.000 références par an et nous avons plus de 600 fournisseurs. Ils savent ce qu'ils nous vendent, ils sont responsables. C'est à eux d'être honnêtes. On ne va pas, à chaque commande, demander au fournisseur qu'il nous prouve que son produit possède toutes les autorisations. Maintenant, si quelqu'un nous prouve qu'il n'est pas légal, on le retire des rayons", explique au Canard Guy Messina, directeur du disque et de la vidéo chargé des achats du groupe.

    C'est exactement le même argument qui est soulevé par les responsables de sites ou de serveurs P2P, ou les sites comme Dailymotion ou Youtube, lorsqu'ils reportent la faute sur les utilisateurs qui partagent ou uploadent des contenus illicites. Pourquoi l'argument serait-il valable pour la Fnac lorsqu'elle vend ces contenus et ne le serait-il plus lorsqu'il touche des échanges à titre gratuit ?

  • sotib
    sotib     

    Lire d'urgence le Canard Enchaîné du 27/02 : la FNAC commercialise dans ses rayons des DVDs dont l'origine est plus que douteuse... Enquête en cours de la SACEM.

  • le resistant
    le resistant     

    tout a fait d accord avec toi tout le monde gueule mais comme d hab personne ne fait rien pour ma part je n achete plus rien! et si tout les internautes faisait pareil on ferait bouger les choses hier a la tele ils ont annoncer le revenu de certains acteurs plus de 5 millions d euros par an conclusion ... il est vrai que l industrie du disque va tres mal !!!!

  • giga69
    giga69     

    Il y a un an j'ai acheté un cd de réédition de vieux rocks de 50/60.Seul le 1er titre était correct,les autres inaudibles.J'en achète un second même chose!
    QUI a VOLE l'autre? ,en fabricant et vendant cette daube?

  • giga68
    giga68     

    Il y a un an j'ai acheté un cd de réédition de vieux rocks de 50/60.Seul le 1er titre était correct,les autres inaudibles.J'en achète un second même chose!
    QUI a VOLE l'autre? ,en fabricant et vendant cette daube?

  • giga68
    giga68     

    Nous grognons tous dans notre coin,sur la toile,mais à part cela que faisons nous? rien.J'ai"boycoté" la fnac pour mes achats de fin d'année et universal.combien sommes nous à faire cela?

  • hallucinant
    hallucinant     

    personne n'est dupe !

    qui a autant d'argent pour s'offrir toute sa CDthèques ou Vidéothèque dûment téléchargé via leur logiciel P2P : personne

    ... sauf ceux qui ont d'excellent salaires comme les stars et bien entendu ceux qui votent ces foutus lois comme la loi brun buisson, albis, et celle qui va arriver et messire Olivennes

  • hallucinant
    hallucinant     

    de toute façon les gens qui pirate n'auront pas acheter tout ce qu'ils piratent

    donc il faut arreter de raconter n'importe quoi !

    99% des internautes sont soit chez papa maman ou de simple étudiants et qui n'ont pas du tout le budget pour avoir toutes leur CDthèques ou leur vidéothèques.

    lorsque les maisons de disques comprendront cela peut être que l'on pourra avancer
    mais cela dans combien de temps ?
    peut être faudra t'il attendre un siecle

    surtout que si personne télécharge la culture aura une très mauvaise image : c'est pour les riches uniquement !

    le problème c'est que la jeunesse veut s'identifier aux stars mais pas aussi betement qu'avant c'est ça l'évolution !
    ils sont stars car tout simplement la majorité de la population leur donne le pognon
    mais le pire c'est surtout ceux qui ne font rien les producteurs et PDG des Majors ceux là passent très mal
    et aucun jeune n'a de pitié pour eux
    pire ils engendrent une grande haine

  • Urigan
    Urigan     

    Ca me fait bien rigoler !
    J'ai financé la campagne électorale de mon député ! Celle de son adversaire aussi, puis celle de mon conseiller général, de mon député européen de la même façon.
    Cela fait, quelque soit l'élu, j'ai un retour sur investissement et ils votent les lois qui me remplissent plein les poches.
    Et vous ?
    Il y en a bien assez pour acheter le mrd que je produis.
    Vous n'acheterez plus rien ?
    1 - chiche !
    2 - avec le Nouvel Ordre Mondial économique, on est en train de vous concocter la Nouvelle Taxe Culturelle Universelle, celle qui vous sera prélevée même si vous n'achetez pas.
    3 - je vais faire payer un ticket d'entrée dans les super marché, comme ça vous pourrez lire les BD qui sont en rayon !
    Longue vie au Profit

Lire la suite des opinions (72)

Votre réponse
Postez un commentaire