En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dealers de musique

Dealers de musique
 

Les procès contre les internautes qui téléchargent illégalement de la musique semblent un peu dérisoires vus de Mexico. Ici, des tonnes de CD piratés sont déversées chaque jour sur les marchés par de véritables mafieux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • dreambackup
    dreambackup     

    Il est facile de voir le trafic (on pourrait dire la vente, après tout puisque ce n'est pas sous le manteau que ça se passe) effectué dans les "pays en développement" ou assimilés (Asie, Amérique centrale & du Sud, Russie, Afrique, certains pays d'Europe) mais on préfère regarder au loin alors qu'en Europe et en France la situation est au moins aussi prononcée.

    La différence, c'est dans la présentation: pas de boutique, pas de stand dans la rue mais des ventes sous le manteau, par relation, par connaissance, dans les cours d'écoles, dans les bureaux, sur le net (il fallait bien!), dans les petites annonces des gratuits ou des magazines, le piratage organisé est partout mais délaissé.

    L'opinion publique est plus vite remise sur la voie légale en voyant un bon père de famille au tribunal plutôt qu'un voyoux auquel il ne s'identifie pas...

    Messieurs les policiers, enquêteurs, juges et autres chargés du dossier "piratage": achetez des magazines spécialisés dans les consoles de jeux. Une annonce sur trois est pour des jeux piratés. Achetez des magazines spécialisés dans le DVD, une annonce sur cinq est passée par des "copieurs". A chaque fois, dans le lot, il y a celui qui pirate/copie quelques films/jeux et revend les originaux et il y a celui qui pratique de manière industrielle.

    Faites le tri, c'est votre boulot...

  • mapics
    mapics     

    Pourquoi aller attaquer des pays au revenue trés bas alors qu'il suffit de mettre en procés des personnes dite riche.

    La loi est plus facilement appliquer dans les pays sans conruption et surtout plus rémunératrice aussi pour les majors qui veulent compenser des mauvais film ou des mauvais album qui rapporte moins.

    Deux poids = deux mesures

  • moi_
    moi_     

    Et oui, et si ce n'était que Mexico...

    J'ai travaillé trois ans en Russie et j'ai vu la même chose : des petites boutiques dans la rue et des étalages sur le trottoir et devant les principaux lieux publiques. Il y avait même un marché spécial, installé dans un parc plutôt vaste car il fallait au moins une bonne heure pour faire rapidement le tour des boutiques à pied, où des copies de CD musicaux et de programmes (aussi avec des compilations) était vendues et troquées. C'était non seulement un lieu pour faire ses emplettes de CDs pendant le WE mais aussi lieu pour passer un moment car il y avait des vendeurs de nourritures et des concerts. Ce qui était le plus étonnant, c'était que chaque vendeur avait une autorisation officiel pour vendre ses CD pirates. Autorisation officiel de la mafia sans aucun doute... Un jour, un certain nombre d'Ambassades ont décidé de passer à l'action et ont fait des lettres au gouvernement russe pour que ce marché soit fermé. Ce qui, sous la pression, a été fait. Mais peu avant Noël. Pour la population, c'était catastrophique, car c'était un bon moyen de faire des cadeaux. Alors le marché a rouvert pour un WE.
    Trois mois plus tard. Un autre marché (garbouchka), plus moderne, a ouvert a une centaine de mètre de l'ancien. Il n'y avait plus les concerts mais ce marché était dans un bâtiment, c'est plus pratique l'hivers quand il fait -15. Résultat : Il y a toujours un énorme marché de CD pirate à Moscou, malgré l'intervention des ambassades.

    Maintenant je travaille en Inde. Et sans étonnement, c'est la même chose. Un marché parallèle etc. En Chine, idem. Ce sont les deux pays les plus peuplés du monde, ce qui nous fait un total de presque 3 milliards de personnes qui n'achèterons jamais de CD licite. Evidemment, parmi eux, vu la pauvreté, il y en a une bonne partie de ces trois milliards qui ne verront jamais de CD du tout.

Votre réponse
Postez un commentaire