En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dead Island, le jeu qui fait trembler Left 4 Dead

Dead Island, le jeu qui fait trembler Left 4 Dead
 

Une musique à vous tirer des larmes et à vous glacer le sang, une construction à rebours qui dévoile l'horreur : Dead Island, ce sont un peu les vacances des zombies à la plage. L'horreur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Dead highland
    Dead highland     

    Oui, mais alors bon... Comment dire ? Le jeu a tout pour être génial, il est flippant, il est prenant, il est plutôt beau, avec plein de bonnes idées... Seulement pour pimenter le truc, les concepteurs ont eu l'idée que je trouve personnellement irréaliste au possible de faire en sorte que vos adversaires augmentent en puissance et en force en même temps que vous. Je ne dis pas qu'il fallait soi-même prendre plein de niveaux tandis que les streumons restent minables, cela tuerait tout le plaisir, mais quand on est plus de niveau 35, qu'un simple jet de planche en bois (dégâts merdiques) vous enlève la moitié de vos points de vie, qu'un monstre vous tue en deux misérables coups (j'ai renoncé à aller plus loin car je suppose que j'aurais eu des morts en un unique coup) alors que vous êtes au max de points de vie... Ben c'est rageant au début, frustrant rapidement et gonflant à la fin. Moi, un jeu de survival où je dois crever toutes les trois secondes, même si on reprend le jeu rapidement, et donc où je ne peux survivre et devenir un tant soit peu héros puisque tout le monde me marave la ganache au fur et à mesure que je progresse, ben ça me gonfle. Moi j'ai tué un trillion de zombies pour en arriver là et eux, sous prétexte que j'ai progressé et qu'il faut qu'ils soient au niveau pour me faire peur, ils deviennent intuables et font des dégâts monstrueux ? Ils ont fait quoi, eux, pour être aussi bourrins ? Tué mille joueurs ?... Non, sans façon, trop irréaliste, trop exagéré (à la limite, on souhaiterait ne jamais changer de niveau, pour le coup !!!), j'abandonne. Mais c'est vraiment dommage qu'il y ait ce si mauvais dosage, car franchement, sinon, c'était un jeu culte.

  • JIN ROH Scoprio
    JIN ROH Scoprio     

    A la limite dans L4D le seul moment d'angoisse c'est quand tu joues en difficile et que tu entends la musique qui annonce qu'un tank se ramène... Là tu appréhendes puisque tu sais que ça va être tendu.

    Mais tu as raison dans l'ensemble L4D ne fait pas peur, et je mets meme un doute sur le fait que Dead Island fasse peur également. "Plus sérieux" ne veut pas dire effrayant, même si la rareté des munitions / armes à feu nous laissera forcément un stress permanent pour peu qu'on ait une santé précaire et que l'on meurt en 2/3 coups.

  • Melkiok
    Melkiok     

    Oui enfin peu importe tout ça pour dire qu'un L4D like arrive sur le marché cette année ce qui, pour ceux qui sont lassé de recommencer éternellement les campagnes de L4D, est une nouvelle plus que sympa :)

  • HIPee
    HIPee     

    Je ne pense pas que les gens qui jouent à Left 4 Dead l'ont acheté "pour se faire peur". Perso j'y joue très souvent en mode online pour son incroyable gameplay, et les idées excellentes qu'il recelle (déjà rien que l'idée de faire jouer 4 humains VS 4 zombies spéciaux est excellente). Mais à aucun moment on a peur... L'univers "zombies" est juste un prétexte pour un nouveau type de gameplay (pouvoir jouer des zombies avec des capacités spéciales, tout en ayant des hordes de zombies contrôlés par l'intelligence artificielle).

Votre réponse
Postez un commentaire