En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

' Dans 10 ans, dans les campagnes, tout le monde n'aura pas la radio numérique '

' Dans 10 ans, dans les campagnes, tout le monde n'aura pas la radio numérique '
 

Le passage au numérique pose le problème de la réception des radios locales et associatives. La radio bretonne Littoral AM fait le bilan de ses propres expérimentations. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • une déprimée
    une déprimée     

    quand j'ai appris que la radio allait se numériser, j'ai pensé aux messages qui ont circulé entre les résistants lors de la seconde guerre mondiale, j'ai pensé aux radios pirates qui ont fleuri dans les années soixante-dix avant qu'elles ne deviennent libres avec l'arrivée de la gauche au pouvoir.
    La radio numérique passe par le contrôle de son existance, de sa diffusion, certainement prochainement de ses contenus.
    Le peuple doit s'interroger et réagir. Merci de votre attention.

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    n'est pas pour nous, mais pour les fabricants et vendeurs !!
    Ce n'est pas parce-que nous verrons des informations sur ce qui est diffusé que les programmes seront mieux.
    Les radios associatives vont en grande partie disparaitre par manque de moyens.
    Comme dit dans d'autres comm.
    ET surtout, combien vont couter ses postes de radios ?!

  • PéPédugard
    PéPédugard     

    C'est la crise, mais il faut changer sa télé pour passer à la HD, sa radio pour le numérique, son lecteur dvd pour le blue-ray, etc, etc. Il faut tout changer mais avant il faudrait peut être s'intéresser au contenu. Ayant travaillé 18 ans dans un groupe de communication (radio nationale + Fm + tv), j'ai eu l'occasion de voir se évoiluer les programmes.En Fm, le nombre de titres diffusés sur une année est affligeant. De plus, suite à la loi sur les quotas de musique française, les radios se ressemblent beaucoup au niveau du contenu. Personnellement, j'ai redécouvert la radio depuis quelques années grâce au web radios, ce qui me permet d'écouter la musique que j'aime et surtout sans la publicité. La radio numérique ?? Cela fait des années que les radios (les majors) ont déjà des programmes full numérique (Rfm par exemple), et est-ce pour cela qu'il faut changer son poste dans la salle de bains, dans la salle à manger et dans sa voiture ? Dans l'interview, on parle de la campagne. Habitant depuis peu dans un petit village de 200 âmes (après Paris, cela change), je m'aperçois que la radio c'est surtout pour écouter les infos, donc vous pensez bien que le numérique ici, pfffff.
    On sent, dans le sujet, la puissance des majors pour imposer leur volonté (le numérique sera l'occasion de voir disparaître quelques radios locales, et la France sera découpée entre les 3 Big (Rtl, Lagardere, Nrj) et le service public.
    Tiens, pour finir, j'espère qu'en plus d'avoir les jaquettes qui défileront sur mon nouveau poste, j'aurai le droit au visuel de la pub (les couches culottes, le papier cul, etc...). Comme quoi c'est super important le numérique pour faire passer de l'information vitale. Bonne journée à tous les terriens.

  • Réactionnaire
    Réactionnaire     

    Que gagne-t-on à passer à la radio numérique ?
    Si quelqu'un peut m'éclairer.

  • Leschver
    Leschver     

    Je pense, qu'il y a surtout une autre question, primordiale, à se poser...

    Combien de personnes sont prêtes à investir dans des radios numériques et qui plus est à changer la totalité des postes radio ??

    Il est dit que l'analogique sera diffusé en parallèle, mais pendant combien de temps ? 10 ans ? Plus ? Toujours ?

    Le plus gros risque pour toutes les radios, c'est qu'au final l'analogique s'arrête un jour ?? Et que les auditeurs soient privés de Radio parce qu'ils n'auront pas eu l'envie de s'équiper parce qu'ils n'y voient pas d'intérêt vraiment flagrant...

    Laisser le choix à chacun entre la radio Analogique ou Numérique est à mon avis absolument nécessaire pour que vive la radio...

Votre réponse
Postez un commentaire