En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Cyberguerre et cybercrime : la « survie de la Nation » est en jeu, selon l’ANSSI

Mis à jour le
Les entreprises françaises ne sont pas assez sécurisées.
 
Les entreprises françaises ne sont pas assez sécurisées. - Les entreprises françaises ne sont pas assez sécurisées.

Le manque de sécurité informatique dans les entreprises françaises crée un risque pour le fonctionnement des services critiques de notre pays, estime Patrick Pailloux, directeur général de l'ANSSI.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • yellowjones62030
    yellowjones62030     

    La France est en train de payer le retard qu'elle a accumulé et qu'elle continue d'accumuler dans les nouvelles technologies.
    Allez demander à un coréen si sa boite à 9 mega / 1 mega de connexion, il va vous rire au nez et il aura raison.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "la survie de notre Nation dépend maintenant de plus en plus du bon fonctionnement des services critiques » comme la production d'énergie.." Et du coté des consommateurs on va nous mettre des Linky... Un jour ou l'autre, il y aura un racket de la part de mafieux, "Vous payez ou l'on vous coupe votre compteur à distance", un peu comme les Virus qui bloquent un PC... En cas de cyberguerre, de tensions diplomatiques mondiales, plouf, tous les Français dans le noir, sans avoir à larguer la moindre bombe... Il sera alors temps de réfléchir à ce qu'était la vie AVANT, la fragilisation du Pays par des technologies inappropriées... Mais évidemment quand il sera trop tard, on pourra toujours faire une commission pour étudier la question.

Votre réponse
Postez un commentaire