En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Culture geek : le danger de l'addiction aux jeux vidéo

Mis à jour le
Culture geek : le danger de l'addiction aux jeux vidéo
 

Dans ce nouveau numéro de Culture geek, Anicet Mbida revient sur le risque de dépendance aux jeux vidéo.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • Linielle
    Linielle     

    Je pense effectivement que les jeux vidéos peuvent avoir des effets néfastes sur les plus jeunes. Mais comme dit par certain on peut devenir addict à tout et n'importe quoi... Il ne faut pas croire que tous ceux qui jouent plusieurs heures par jour aux jeux vidéos sont addicts, c'est un loisir comme les autres.. à modérer, et où l'on doit connaître ses limites.

  • lamiss19
    lamiss19     

    J'ai lu tous les commentaires avec attention ! Je pense qu'il est hyper facile de critiquer les jeux vidéos, et il est surtout encore plus facile pour des personnes n'ayant pas d'ados à la maison de se permettre de donner des conseils d'éducation !!! J'ai moi même un ados de 17 ans qui est accros aux jeux vidéos mais ne le reconnait pas !! (bien sur) Dès qu'il rentre il allume son pc et se met sur COD 2 (call of duty pour les ignares ; comme quoi une maman de 47 ans peut s'y connaitre un peu hein??!! lol)Le lycée et ses parents (dont moi relol) ne savons pas quoi faire de lui à la rentrée prochaine, rien ne l'interresse sauf COD !!! Je ne parle pas de la baisse des résultats scolaires...........no comment !!! Du fait qu'il vit coupé du monde qui l'entoure non plus ; trop long à décrire !! Et ne me dites pas que tout est de ma faute non plus, j'ai posé des limites, dialogué, je me suis penchée sur ce jeux, j'ai tenté de regarder en quoi cela consistait ; espérant pouvoir comprendre son addiction et faire en sorte qu'il fasse autre chose que passer tout son temps dans sa chambre à jouer !!!
    Le dialogue n'a servi à rien !! J'ai voulu faire confiance et non ça ne marche pas il n'écoute pas, ne fais jamais de poses, ne sort pas le nez hors de sa chambre. j'ai même dû en arriver à couper le wifi de la box, puis couper l'association de son pc à la box et cacher la clé wep de la box.(tout cela à mon grand regret je suis une femme ouverte au nouvelles technologies la preuve je suis sur le net là non ???!!)
    Alors ne me dites pas que les parents ne font rien, certain surement comme pour le reste de l'éducation de leur enfant, mais pas moi. Par contre es-ce que je m'y prend bien je ne sais pas, on ne m'a pas appris cela ni à l'école, ni à l'école de la vie !!!! Alors à touts ceux qui veulent donner des conseils sans avoir d'ados à la maison je leur dis cela : " on en reparlera quand ce sera votre tour" et par contre si quelqu'un à une solution je prends tout de suite.
    Les enfants on besoins d'aide mais les parents aussi !!!!!

  • the don
    the don     

    Video Game > All

  • tuoytuoy
    tuoytuoy     

    Allez même savoir si cela ne fait pas partie de la compétition, qu'il était prévu que des sources de distractions soient présentes, histoire de voir justement qui garde son self contrôle, ou pas.

    Mais comme la TV fait dire ce qu'elle veut aux images, dans tous les domaines, rien ne m'étonne plus, histoire d'avoir une nouvelle polémique, qu'un pourfendeur du droit et de l'ordre, nous fasse encore une petite loi bien débile.

  • Anon220
    Anon220     

    C'est exactement ce que j'allais souligner.
    Pire même, un coureur cycliste (par exemple) qui materait les nibards de la pinup de service, on trouverait encore qu'il est macho. Le monde à l'envers.

  • 1pseudoalacon
    1pseudoalacon     

    Ce que j'aime bien c'est le coup des stripteaseuses.
    Les mecs sont en pleine compétition, mais comme ils ne regardent pas, ce sont des toxicos du jeux video.
    On ferait la même chose dans une épreuve de biathlon lors du tir, on dirait : "whoua quel self control !".

  • Raven2
    Raven2     

    Dans le jeu vidéo comme ailleurs.
    La différence c'est que c'est relativement nouveau donc ca buzz.
    Si le même con n'était pas con dans le jeu vidéo il le serait dans un autre domaine, d'où mon titre.
    La connerie c'est pire que le cancer, il n'y a pas de remède..

  • Sharpshooter
    Sharpshooter     

    L'addiction aux jeux-vidéo c'est une mode, un sujet racoleur et un pseudo nouveau problème.

    En réalité on ne peut pas comparer les dépendance chimiques et comportementales. Pour "soigner" une personne dites dépendante aux jeux (Casino ou jeux vidéo) il suffit de la priver de jeu. Cela n'aura aucune conséquence particulière.

    Rien à voir donc avec les dépendances chimiques qui nécessitent une prise en charge, des soins médicaux, etc.

    Tout cela sent la mise en place d'un marché porteur pour quelques psy et autres "centres de désintox" qui vont pouvoir réclamer des financements sur ce nouveau créneau.

  • tuoytuoy
    tuoytuoy     

    "C'est le passe temps facile sans l'adversaire ou l'interlocuteur face à soi." "à la passivité que cela entraîne"

    Un jeu vidéo sans adversaires ? passivité que cela entraine ?

    Visiblement, vous feriez mieux de jouer un peu parce que des adversaires, il n'y a quasiment que cela dans Call Of Duty et alors la passivité devant une TV en écoutant les infos ou les mensonges politiques, sans pouvoir réagir, je veux bien, mais un jeu c'est tout sauf être passif.

    Maintenant, votre fils a quel age ? parce que par exemple pour Call of Duty Modern Warfare 2 sur PS3 c'est déconseillé pour les moins de 18 ans (http://www.pegi.info)

    Alors si vous punissez votre fils de 18 ans, il est déjà majeur et s'il joue à un jeu déconseillé pour les moins de 18 ans, c'est vous qui êtes pleinement responsable de ce que vous lui avez acheté.

    Maintenant que ce jeux et d'autres puissent créer un engouement tel que le joueur est immergé dans l'action, pourquoi pas, mais de l'autre il y a tellement de choses qui ont quasiment le même effet, la téléspectatrice qui regardera une série TV à rallonge sur plusieurs années, pour ne pas manquer un épisode, le mec qui va gueuler devant sa TV parce qu'il y a foot...

    Et puis un bon conseil, choisissez bien le bon moment pour faire arrêter une partie, parce que rien de plus rageant, que quelqu'un qui déboule au plus mauvais moment dans une partie surtout dans des jeux d'action.

    Si vous vous inquiétez des réactions de votre fils, avec des jeux, au moins vous l'avez chez vous à domicile et pas quelque part trainant dans la rue. Auriez vous plus ou moins de contrôle s'il décidait de ne pas rentrer à l'heure ?

    Pour la dernière phrase, mobilisez vous déjà à reprendre le contrôle de votre fils, que visiblement vous avez perdu, en discutant avec lui, AVANT qu'il commence une partie, surtout pas pendant celle-ci, parce que aussi bizarre, mais finalement logique que cela puisse paraitre, dans ce genre de jeux tous intrus sont à abattre. (Essayez de jouer vous même, en demandant à votre fils de vous expliquer, vous comprendrez).

  • hotbil
    hotbil     

    Certain passe 12h par jour au travail, ils y sont accro, il néglige leur famille, amis etc
    Mais ça socialement c'est bien alors que remplacer le mot travail par "jeux video" et hop c'est le mal, remettez sport à la place et paf c'est le bien ...

    Whaou la force des mots.... et la bêtise des gens.

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire