En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Culture geek : le cloud computing s'impose

Mis à jour le
Culture geek : le cloud computing s'impose
 

C'est la grande tendance du moment. Mais qu'est-ce vraiment que le cloud computing ? Réponse de Culture geek.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Fifouwallkett
    Fifouwallkett     

    Le cloud computing... Lol devrais-je dire, allez y les gars, ne stockez plus vos données perso sur vos PC, mais sur des serveurs Google ou microsoft...
    Et puis un jour cela finira que nous n'aurons plus de PC perso, un simple terminal connecté sur internet qui chargera son OS en ligne (cela existe déjà ex: Icloud) comme cela c'est bien pratique, on paye a l'usage, une innovation, une avancé technologique?!
    Non, je dirais plutot une régression, Le Minitel 2.0!

  • Guimo
    Guimo     

    C'est vrai que la sécurité du Cloud est criticable, mais essayer de faire soi même n'est pas mieux, surtout pour une PME...

    Quand je vois le nombre de boite avec des mot de passe bidons sur les serveurs, des OS et server webs non patchés, le turnover des prestas qui notent les mots de passe à droite à gauche...

  • Michel124
    Michel124     

    Hahaha la blague ! Claude computing... cette vidéo m'a bien fait rire

  • canalwaggis
    canalwaggis     

    Si le cloud peut épater les jeunes nés après les années 80, ou les Américains, moi pas !
    Car les gens de ma génération ont connu le minitel ! Hé oui.

    Le but final, c'est bien évidement de créer de nouveaux services. Payants.
    Et avant tout, d'être sur que vous allez bien payer l'utilisation des logiciels, qu'on ne manquera d'ailleurs pas de mettre à votre disposition?. Avec pour prétexte : ne plus devoir s'occuper des mises à jour et avoir accès à ses données partout dans le monde? Quel soulagement !

    Vos données et la sécurité du cloud, justement, parlons-en?. Et puis non !
    Sans être parano? Allez? Ca ne demande pas un gros effort de réflexion non ?...

    Alors, en tant que responsable informatique, je vous laisse deviner ma position?
    Quand le phénomène sera passé de mode et que les premiers scandales auront éclaté, je ne lui prédis pas un grand avenir? Mais je peux me tromper.

    Sauf erreur de ma part, le cloud n'était-il pas dans les tiroirs d'Oracle depuis le milieu des années 90?.. pour répondre à Microsoft ?

Votre réponse
Postez un commentaire