En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Comment les sportifs se rééduquent avec les technos
 

Pour se remettre de leurs bobos, nos sportifs de haut niveau recourent à des machines sophistiquées. Visite guidée du centre de rééducation de Capbreton et de ses matériels isocinétiques et d'électrostimulation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • persan_
    persan_     

    vive la sécu !

  • juste64
    juste64     

    l'intéret thérapeutique de cette véritable publicité est inversement proportionnel au cout du séjour payé par l'assurance maladie qui est énorme:C'est à dire nul.
    On obtient de bien meilleurs résultats par un suivi avec un thérapeute manuel que par des jeunes qui font leur expérience professionnelle en appuyant sur des boutons pour traiter des pathologies vraies.
    Le seul avantage réside dans un séjour type "club med" remboursé par la sécu!
    remember Ronaldo et son tendon rotulien!

  • rblade1000
    rblade1000     

    Magnifique installation. qui doit coûter très cher.
    Qui paie ce centre ?
    Vos impôts. non pas vos impôts, ceux de vos enfants et petits enfants puisque nos impôts ne suffisent plus
    Qui choisit les sportifs qui y ont accès ? des fonctionnaires

    Nous vivons dans un pays en ruine qui ne le sait pas encore.

  • rblade1000
    rblade1000     

    Magnifique installation. qui doit coûter très cher.
    Qui paie ce centre ?
    Vos impôts. non pas vos impôts, ceux de vos enfants et petits enfants puisque nos impôts ne suffisent plus
    Qui choisit les sportifs qui y ont accès ? des fonctionnaires

    Nous vivons dans un pays en ruine qui ne le sait pas encore.

  • chepeou
    chepeou     

    Capbreton dans Les Landes, comme son nom ne l'indique pas !

Votre réponse
Postez un commentaire