En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Comment Anacrim, le logiciel d’analyse criminelle, a relancé l’affaire du petit Grégory

Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans
 
Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans - AFP

Capable de collecter, d’analyser et de visualiser un grand nombre de données disparates, ce logiciel a permis aux enquêteurs de mettre en évidence des incohérences qui leur avaient échappé jusque-là.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire